Publicité

Proviseur menacé de mort : en quoi consiste le « bouclier de protection » mis en place ?

Le proviseur du collège-lycée a été menacé de mort.  - Credit:Mael Garnier/SIPA / SIPA / Mael Garnier/SIPA
Le proviseur du collège-lycée a été menacé de mort. - Credit:Mael Garnier/SIPA / SIPA / Mael Garnier/SIPA

«  Nous ne pouvons pas accepter que des atteintes puissent se propager comme ça », a affirmé Nicole Belloubet, ce mardi 5 mars. Alors en déplacement au lycée Maurice-Ravel, la ministre de l'Éducation nationale avait affirmé son soutien « plein et entier » au proviseur de l'établissement, menacé de mort après avoir demandé à une étudiante d'enlever son voile.

Lors de ce déplacement, la ministre de l'Éducation nationale avait annoncé qu'un « bouclier de protection » allait être mis en place autour de l'établissement. En quoi consiste-t-il ?

Une sécurisation de l'établissement

Des forces de l'ordre ont été déployées à l'extérieur de l'établissement, d'après la ministre. Elles sont complétées par des équipes mobiles académiques de sécurité (EMAS). Ces groupes, composés de personnels des ministères de l'Éducation nationale, de l'Intérieur et de la Justice ainsi que d'éducateurs et de psychologues, interviennent dans des établissements lors des situations de crise. Parmi leurs missions figurent la sécurisation des établissements, la prévention des situations de violence, la médiation et l'écoute.

À LIRE AUSSI Élèves et professeur radicalisés : comment l'École peut se protéger

Lutte contre les fausses informations

Un « travail sur les réseaux sociaux » a été entamé avec Pharos. Cette plateforme, composée d'une cinquantaine de policiers et de gendarmes, lutte contre la haine en ligne. Elle reçoit chaque jour des signalements sur des contenus à caractère raciste, antis [...] Lire la suite