Publicité

Profanation de tombes en Haute-Garonne : Darmanin annonce l’ouverture d’une enquête

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce jeudi 18 mai l’ouverture d’une enquête après la profanation de plusieurs tombes du cimetière de Noé, situé dans la commune de Volvestre, à environ 30 kilomètres au sud de Toulouse, en Haute-Garonne.

« Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme dans un cimetière chrétien et juif », a écrit le ministre sur Twitter, annonçant qu’une enquête a été « ouverte » et « confiée à la gendarmerie ».

Carré dédié aux enfants

Dans la nuit du 13 au 14 mai, quatre stèles chrétiennes et deux stèles juives du cimetière communal ont été vandalisées. Les stèles situées dans le carré dédié aux enfants, ont été dégradées, jetées à terre, rapporte La Dépêche du Midi. Pour l’heure, en l’absence d’inscription lisible sur les monuments, aucune piste n’est privilégiée par les autorités.

De son côté, le préfet du département « condamne avec la plus grande fermeté ces actes intolérables de vandalisme » dans une commune dont l’histoire est intimement liée à la Seconde guerre mondiale. Un camp d’internement a en effet été construit à Noé dans les années 1940, accueillant des réfugiés de la guerre d’Espagne et des juifs. Environ 300 personnes y sont mortes.


Retrouvez cet article sur ParisMatch