Premier League: d’où vient la tradition du Boxing Day en Angleterre?

C’est LE jour du football sacré pour les fans de football anglais. Chaque 26 décembre depuis 1971, nos voisins britanniques profitent d’un deuxième jour férié pour digérer les interminables repas de Noël. C’est aussi l’occasion de voir à l’œuvre les stars de Premier League, sur le pont lors du traditionnel Boxing Day.

Au menu ce mardi, cinq affiches de la 19e journée du championnat anglais, dont Newcastle-Nottingham Forest (13h30), Burnley-Liverpool (18h30) et Manchester United-Aston Villa (21h). Mais d’où vient cette tradition ? Si le flou entoure l’origine de ce "jour des boîtes", une chose est sûre, elle se trouve très, très loin des stades de football.

D’où vient le nom de Boxing Day?

Plusieurs versions circulent sur la genèse du Boxing Day. La plus répandue remonte au 19eme siècle, vers 1830. Le 26 décembre, le lendemain de Noël, était un jour de repos pour le personnel de maison et les ouvriers. Leurs employeurs profitaient de cette journée pour leur offrir ces fameuses "boxes" ("boites"), dans lesquelles on trouvait leurs restes de Noël, de l’argent et des cadeaux. Les domestiques repartaient dans leurs maisons et pouvaient en profiter avec leurs familles.

Pour certains britanniques, le Boxing Day remonte bien avant, au 15e siècle. Epoque où les plus pauvres recevaient un peu d’argent collecté dans les boîtes que l'on trouvait dans les églises. Selon une troisième version, le Boxing Day vient de la superstition des marins. Ces derniers, avant de prendre la mer, préparaient une boite avec un peu monnaie en guise de porte-bonheur. S’ils revenaient vivants de leur expédition, ils remettaient la boîte au prêtre de leur paroisse, qui redistribuait l’argent aux plus démunis.

Depuis, la tradition du Boxing Day a bien évolué au point qu’elle est désormais associée à la fameuse journée de championnat de Premier League du 26 décembre. Jusqu’en 1957, les matchs se déroulaient le 25 décembre, le jour de Noël. Depuis, c’est donc le 26, après avoir déballé les cadeaux et digéré le saumon et le foie gras que les fans anglais fêtent le football.

Article original publié sur RMC Sport