Publicité

Présidentielle 2022 : une enquête sur la campagne de Valérie Pécresse classée sans suite

En 2022, Valérie Pécresse n'a pas atteint la barre des 5 % de voix à la présidentielle qui lui aurait permis d'obtenir le remboursement de ses frais de campagne.  - Credit:Laurent Cipriani/AP/SIPA / SIPA / Laurent Cipriani/AP/SIPA
En 2022, Valérie Pécresse n'a pas atteint la barre des 5 % de voix à la présidentielle qui lui aurait permis d'obtenir le remboursement de ses frais de campagne. - Credit:Laurent Cipriani/AP/SIPA / SIPA / Laurent Cipriani/AP/SIPA

Après un signalement de Julien Bayou, élu EELV au conseil régional d'Île-de-France, une enquête préliminaire avait été ouverte en septembre 2022 pour détournement de fonds publics dans le cadre de la campagne présidentielle de la candidate LR, Valérie Pécresse. Selon une information de France Info, elle a été classée sans suite. Le signalement du député écologiste visait également les infractions de financement illégal de campagne électorale, financement illégal de parti politique, abus de biens sociaux et prises illégales d'intérêts.

Selon BFMTV, qui avait révélé l'information, l'affaire avait pour origine un courrier de Babette de Rozières, conseillère régionale d'Île-de-France. Elle y annonçait quitter la campagne « hors sol » de Valérie Pécresse en déplorant que la candidate ne se soit pas rendue dans des manifestations qu'elle avait organisées. Un document qui avait alors poussé Julien Bayou à saisir la justice, estimant que cela montrait que des moyens du conseil régional avaient été mis au service de la candidate LR à la présidentielle.

À LIRE AUSSI Valérie Pécresse : « Toujours pardonner, jamais oublier »

« Dénonciation calomnieuse »

Le signalement de Julien Bayou avait été qualifié de « dénonciation calomnieuse » par l'entourage de la présidente LR de la région Île-de-France. Malgré les 14,3 millions d'euros consacrés à la campagne de la candidate LR, l'élection présidentielle s'était traduite pour Valérie Pécresse et son camp par une déception histor [...] Lire la suite