Publicité

« Polluants éternels » à Salindres : faut-il vraiment s'alarmer ?

L'usine Solvay, à Salindres dans le Gard.  - Credit:Henri Frasque
L'usine Solvay, à Salindres dans le Gard. - Credit:Henri Frasque

« Je suis étonné qu'une telle étude réalisée en dépit du bon sens ait un tel retentissement. On stresse inutilement la population, c'est scandaleux. Arrêtons de dire que Salindres est la ville la plus polluée de France ! » Le président LR d'Alès Agglomération, Christophe Rivenq, ne décolère pas après les « révélations » de l'association Générations futures, appuyées par des enquêtes conjointes de plusieurs médias nationaux, français et belge, et reprises à la une du quotidien régional.

Une « contamination record » aux « polluants éternels » aurait été relevée dans les eaux d'une rivière proche de la plateforme chimique de Salindres, à quelques kilomètres d'Alès, provoquée par l'entreprise belge Solvay. Y a-t-il matière à s'alarmer ? Le point sur ce que dit l'association, ce que dit la loi, ce qu'on sait de ces polluants et ce que disent les spécialistes.

Que dit l'association ?

Générations futures a procédé à des prélèvements dans l'eau des rivières autour de la plateforme chimique et dans l'eau potable de trois communes. Elle a ensuite confié ces prélèvements à un laboratoire en recherchant en priorité les PFAS – ces substances connues sous le nom de « polluants éternels », car elles mettent très longtemps à se dégrader dans l'environnement – produits par l'usine de l'industriel Solvay sur le site de Salindres.

Ses résultats, dit-elle, sont « sans appel », et « montrent une pollution très importante des milieux aquatiques par les substances fabriquées par So [...] Lire la suite