Publicité

Pierre Gagnaire : « Faire “Top Chef”, c’est un clin d’œil à mon passé »

Dans « Top Chef : la brigade cachée », sur M6, le chef triplement étoilé Pierre Gagnaire coache les candidats éliminés de « Top Chef » pour les aider à réintégrer le concours.   - Credit:Pierrick GREIBILL/ M6
Dans « Top Chef : la brigade cachée », sur M6, le chef triplement étoilé Pierre Gagnaire coache les candidats éliminés de « Top Chef » pour les aider à réintégrer le concours. - Credit:Pierrick GREIBILL/ M6

Plus de quinze établissements dans le monde et une pluie d'étoiles. La saison 15 de Top Chef, sur M6, accueille dans son casting, dès ce soir et pour plusieurs semaines, un monument de la cuisine internationale : le génial Pierre Gagnaire. Un chef statutaire mais toujours en mouvement, à l'image de la cuisine virevoltante qu'il pratique, notamment, dans son restaurant parisien, décoré de trois étoiles depuis près de trente ans.

Parmi les nouveautés de cette quinzième saison – dont l'arrivée dans le jury de Stéphanie Le Quellec et Dominique Crenn, cheffe française installée à San Francisco –, il y a le remplacement d'Hélène Darroze par Pierre Gagnaire dans Top chef : la brigade cachée. Diffusé en deuxième partie de soirée, ce programme permet à des candidats éliminés de Top Chef de réintégrer le concours un peu plus tard dans le cycle de diffusion. Le chef multi-étoilé nous explique les raisons qui l'ont poussé à accepter de tenir ce rôle.

À LIRE AUSSI Le génie Gagnaire

Le Point : Pourquoi avoir accepté cette invitation et ce nouveau rôle dans Top Chef ?

Pierre Gagnaire : J'ai moi-même connu une renaissance à la suite d'un échec. En 1996, alors que j'ai trois étoiles à Saint-Étienne, je fais un mauvais choix commercial, dont je suis totalement responsable. Je décide de me saborder en perdant tout parce que je sens bien que je suis entré dans une turbulence qui va durer des années, m'épuiser et qui ne me permettra plus de faire le métier tel que je le conçois. J [...] Lire la suite