Publicité

Philippe de Gaulle, le fils du Général est mort

L'Amiral Philippe de Gaulle ici en 2019.  - Credit:CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
L'Amiral Philippe de Gaulle ici en 2019. - Credit:CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Un géant s'est éteint. L'amiral Philippe de Gaulle, fils du général de Gaulle, est mort dans la nuit du mardi au mercredi 13 mars, a fait savoir sa famille, dont l'un de ses fils, Pierre, sur X. Il était âgé de 102 ans.

Nous sommes le 9 novembre 1970. À Colombey, le Général meurt d'une rupture d'anévrisme alors qu'il attend le journal télévisé et le repas du soir, assis près de sa femme dans son fauteuil de tous les jours. On prévient les amis et les enfants. Philippe, l'aîné, arrive le lendemain à La Boisserie. Il se recueille devant le corps, l'embrasse puis, avant de faire fermer le cercueil rustique apporté par le menuisier du village, il effleure l'arrière du crâne. Pour savoir, racontera-t-il, si son père et lui avaient bien le même méplat en haut de la nuque. Affirmatif.

L'Amiral de Gaulle, mon père, est parti cette nuit. Saluons la mémoire d'un père formidable et d'un grand Français, dont le sens du devoir n'avait d'égal que l'élégance et la modestie. Vision, honneur et simplicité, c'est cela finalement le gaullisme. Merci mon Cher Papa!

— Pierre de Gaulle (@PierredeGaulle) March 13, 2024

C'est la première fois ce jour-là que « l'Amiral », à près de 50 ans, touche la tête de son père. On se caressait peu, dans la famille de Gaulle, pas plus en privé qu'en public. Ce que le grand Charles avait de mots doux et de douceur dans les gestes, il le réservait à Anne, sa fille trisomique morte à 20 ans dans ses bras. Philippe, lui, eut la confiance sans [...] Lire la suite