Publicité

PFL: "Des fers à repasser, des parpaings..." Doumbé explique pourquoi il frappe si fort avec ses poings

"Je lui ai dit : 'Gros, tu ne rencontreras jamais quelqu’un qui frappe aussi fort que moi, donc oublie ce combat.'" Voilà ce que Cédric Doumbé a glissé à l'oreille Jordan Zebo après l'avoir mis KO samedi soir au PFL de Paris. Dans un sourire, le combattant franco-camerounais a ajouté : "Il m'a dit merci mais je vais lui redire parce que je pense qu'il a tout oublié..."

Jordan Zebo peut effectivement témoigner de l'énorme puissance de Cédric Doumbé. Il n'a fallu que 9 secondes et un crochet de Doumbé pour que Zebo soit éteint. Fin du combat. Deux jours après ce succès express, l'ancien champion de kickboxing a débriefé sa victoire pour "C à Vous", sur France 5. L'occasion d'expliquer pourquoi il frappe si fort.

Un coup dans le front décisif

"J’ai un don qu’on appelle dans le jargon le punch. Je mets KO les adversaires parce que j’ai une grosse puissance de frappe. Ce n’est pas quelque chose qu’on va acquérir avec le temps, c’est inné." Et de poursuivre : "J’avais fait un combat un jour, et j’avais tapé dans l’os le plus dur du corps humain. J’ai tapé dans le front. Je m’étais fait extrêmement mal. Ça a enflammé la main et ça a cicatrisé comme ça. Maintenant, je ne sens plus rien (il montre son poing). On m’a tout sorti : des fers à repasser, des parpaings, des bus… Il y a même récemment un rappeur qui a dit que c’était un pare-choc de Renault que quelqu’un prenait dans la tête", conclut la nouvelle star française du MMA.

Article original publié sur RMC Sport