Publicité

Paris : un ordinateur contenant des données sensibles de l’IGGN volé

Un ordinateur de l'IGGN a été volé, vendredi 15 mars, à la gare Saint-Lazare à Paris. (Image d'illustration.)  - Credit:MOURAD ALLILI/SIPA / SIPA / MOURAD ALLILI/SIPA
Un ordinateur de l'IGGN a été volé, vendredi 15 mars, à la gare Saint-Lazare à Paris. (Image d'illustration.) - Credit:MOURAD ALLILI/SIPA / SIPA / MOURAD ALLILI/SIPA

Un lieutenant de gendarmerie, qui se trouvait gare Saint-Lazare dans le 18e arrondissement de Paris, a été victime d'un vol, vendredi 15 mars. Selon une information duFigaro, son ordinateur professionnel a été volé. Il appartiendrait à la Gendarmerie nationale et contiendrait des données sensibles de l'inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN). L'accès à l'ordinateur est protégé par un mot de passe. Les faits se seraient déroulés sur la ligne 13 du métro en provenance de Montparnasse, entre 17 h 20 et 17 h 40. La sacoche aurait été dérobée alors que le lieutenant de gendarmerie descendait à la station Saint-Lazare.

Deux autres ordinateurs volés en février

Deux autres vols notables d'ordinateurs ont eu lieu en février. La sacoche d'un ingénieur de la mairie de Paris, dans laquelle se trouvaient un ordinateur et deux clés USB contenant des plans de sécurisation des Jeux olympiques, a été volée le 27 février, dans un RER de la gare du Nord. L'ingénieur avait déposé ses effets personnels dans un coffre à bagages situé au-dessus de son siège, avant de s'apercevoir qu'ils avaient disparu. Le voleur a été retrouvé puis condamné à sept mois de prison par le tribunal correctionnel de Paris. Deux jours plus tard, c'est l'ordinateur de la secrétaire générale de la direction de l'hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis) qui a été dérobé. Il contenait également des documents concernant les Jeux olympiques. Selon Tony Estanguet, président du Comité d'o [...] Lire la suite