Publicité

Nord : une enseignante sauve un élève de 9 ans, victime d’un arrêt cardiaque

Guidée par le Samu, l'enseignante a pratiqué un massage cardiaque pendant 20 minutes à l'enfant de 9 ans. (Illustration)   - Credit:SYSPEO/SIPA / SIPA / SYSPEO/SIPA
Guidée par le Samu, l'enseignante a pratiqué un massage cardiaque pendant 20 minutes à l'enfant de 9 ans. (Illustration) - Credit:SYSPEO/SIPA / SIPA / SYSPEO/SIPA

Sylvie Bouillon a été mise à l'honneur par la Mairie de Camphin-en-Pévèle, dans le Nord, ce vendredi 26 janvier 2024. Cette institutrice de CM1-CM2 a sauvé, en novembre dernier, l'un de ses élèves, comme elle le raconte au micro de RTL. À 9 ans, Maxime avait été pris d'un arrêt cardiaque en pleine classe.

La professeure a expliqué avoir été alertée par la voisine de classe du jeune garçon, qui lui a indiqué que l'enfant « [était] tombé ». Remarquant ses lèvres bleues, elle a rapidement compris la gravité de la situation, se souvenant également d'un rendez-vous avec un cardiologue mentionné par la mère du petit Maxime.

Ni une ni deux, Sylvie Bouillon a composé le numéro des pompiers, qui l'a redirigée vers le Samu. Au téléphone, les urgentistes lui ont expliqué qu'il « [allait] falloir faire un massage cardiaque », alors que l'enseignante n'en avait jamais fait avant. Guidée par le médecin du Samu, elle a appliqué les consignes « pendant vingt minutes jusqu'à l'arrivée des secours ». « J'étais en nage, ultrafatiguée », a-t-elle précisé.

« Je l'ai réanimé, il était parti et il est revenu »

Un massage cardiaque qui a sauvé la vie du garçon de 9 ans. « Je l'ai réanimé, il était parti et il est revenu », a témoigné la sauveteuse d'un jour. Les secours ont fini par arriver et l'élève a été transféré à l'hôpital Jeanne-de-Flandre de Lille.

À LIRE AUSSI Michel Bussi : « Enfant de prof, on a le statut de celui qui doit réussir »

Deux mois après les faits, Maxime est reve [...] Lire la suite