Publicité

Ni « flirt », ni coup de cœur, ni fantasme : qu’est-ce que le « crush » ?

On peut définir le « crush » comme « une attirance qui n’a pas vocation à se concrétiser ». Pour cause, « il repose essentiellement sur le secret », explique la sociologue Christine Détrez.  - Credit:Alamy Stock Photo / Abaca
On peut définir le « crush » comme « une attirance qui n’a pas vocation à se concrétiser ». Pour cause, « il repose essentiellement sur le secret », explique la sociologue Christine Détrez. - Credit:Alamy Stock Photo / Abaca

«  Crush ». L'anglicisme, apparu en France il y a une dizaine d'années pour désigner un sentiment d'attirance propre aux adolescents et aux jeunes adultes, a désormais gagné le langage commun, jusqu'à faire son entrée dans Le Robert, en 2023. Mais de quoi ce nouveau mot de la grammaire amoureuse est-il le nom ? Christine Détrez, écrivaine, chercheuse en sociologie au Centre Max Weber et maître de conférences à l'École normale supérieure de Lyon, y répond dans Crush – Fragments du nouveau discours amoureux (Flammarion).

Cinquante ans après Roland Barthes et son livre référence, la chercheuse enquête sur ce nouveau script des relations sentimentales. À la fois rêverie légère et obsession, conversation inépuisable et heures à scruter les réseaux sociaux… Son enquête nous offre une plongée, sans pareille, dans le monde de la jeune génération et son rapport à l'amour.

Le Point : Qu'est-ce qui vous a poussée à enquêter sur le « crush » ?

 - Credit:
- Credit:

Christine Détrez, DR Christine Détrez : Tout est parti de l'étonnement et du rire, contenu, de mes étudiants. Je les faisais travailler sur l'amour et l'amitié quand je suis tombée sur ce mot dans la copie de l'une d'eux. Je leur ai demandé : « Mais vous, vous connaissez ? Vous savez ce que ça veut dire ? » La réponse était unanime. Alors, le soir, j'ai posé la même question à ma fille, adolescente. Elle n'a pas pris les mêmes précautions et m'a répondu d'un air blasé : « Bien sûr, tout le monde connaît. » J'ai compris que je n [...] Lire la suite