Publicité

"Je ne les ai jamais vus émettre des critiques constructives", Antony se plaint des critiques des anciens de Manchester United

Une cible facile, ou un joueur n'acceptant pas la critique? Arrivé à Manchester United à la fin de l'été 2022 en provenance de l'Ajax, l'ailier brésilien Antony (23 ans) a depuis disputé 58 rencontres avec les Red Devils. Pour huit buts seulement, et de nombreuses prestations décevantes, voire agaçantes. Un bilan qui lui vaut d'être régulièrement taclé par d'anciens joueurs du club devenus consultants, tels Gary Neville ou Rio Ferdinand. Trop régulièrement, selon le principal intéressé.

"Aujourd'hui, je vois des critiques venant d'anciens joueurs du club et d'autres personnes dans les médias, qui expriment leurs opinions de manière déraisonnable et influencent des milliers de fans, parfois même lorsque je ne joue pas", a déploré le Brésilien auprès du média supporteur The United Stand.

Et de poursuivre: "Mais je ne les ai jamais vus émettre des critiques constructives, qui m'aideraient à devenir un meilleur professionnel."

Des circonstances atténuantes, selon lui

Antony fait également référence aux accusations de violences conjugales et de menaces lui ayant valu d'être écarté de l'équipe première de Manchester United quelques matchs, en septembre 2023. "Aucun d'entre eux ne m'a jamais envoyé de message pour savoir comment je me sentais, surtout pendant la période de turbulences que je traverse", ajoute-t-il.

"Le 'tribunal numérique' détruit des vies, les contextes sont laissés de côté, la vérité n'a plus d'importance."

"Je me reconstruis silencieusement, et je sais que je serai capable d'être au mieux de ma forme physique et mentale et de surmonter tous ces obstacles et défis qui se dressent devant moi, car il en a toujours été ainsi dans ma vie. Personne ne m'a jamais rien donné, je me suis toujours battu pour tout ce que j'ai obtenu! J'aimerais savoir comment ces personnes qui font ces critiques injustes et malveillantes se seraient débrouillées à ma place."

Avant de conclure: "J'ai 23 ans et ma vie a radicalement changé au cours des quatre dernières années. Il n'a pas été facile d'assimiler et de comprendre tous ces changements. Mon combat quotidien est de retrouver ma meilleure forme et d'être performant sur le terrain, de retrouver mon intégrité et d'avoir l'esprit tranquille."

Article original publié sur RMC Sport