Publicité

NBA: la plaisanterie de Wembanyama sur la terrible série de défaites des Spurs

Véritable phénomène du basket français et mondial, Victor Wembanyama connait une adaptation mitigée en NBA. Choisi en première position de la draft par les Spurs, l'intérieur tricolore ne parvient pas encore à guider son équipe vers les sommets.

Pire, malgré de belles lignes de statistiques individuelles, Victor Wembanyama n'arrive pas à mettre fin à la triste série de la franchise de San Antonio. Avec douze défaites consécutives et seulement trois victoires cette saison, les Spurs occupent la dernière place de la conférence Ouest. Cela n'empêche pas le prodige français de briller sur les parquets... et face à la presse.

Wembanyama n'avait pas "une bonne équipe" au foot

En marge d'un entraînement ouvert aux médias cette semaine, dans la foulée d'un revers contre le champion Denver, 'Wemby' a signé une jolie pirouette pour se sortir d'une question piège. Quand un journaliste lui a demandé quelle était la pire série de défaites de sa carrière, le Français de 19 ans a d'abord botté en touche.

"Qu'est-ce que c'est que cette impertinence", a répondu Victor Wembanyama dans des propos rapportés par la version américaine de The Athletic. "Qu'est-ce que cela signifie?"

Avant d'ajouter dans un sourire: "Le plus grand nombre de défaites que j'ai subies c'était probablement quand je jouais au football. Nous n'avions vraiment pas une très bonne équipe."

>> Le meilleur de la NBA est accessible via l'offre RMC Sport-beIN Sports

"Ce n’était pas ma faute"

Avant de passer au basket et d'y devenir l'un des plus grands talents de sa génération, Victor Wembanyama a aussi pratiqué le football quand il était enfant. Originaire de région parisienne et supporter du PSG, la nouvelle star des Spurs jouait gardien dans son équipe et a déjà confirmé en 2022 avoir été fan de Manuel Neuer. Sans visiblement connaître la même réussite que l'Allemand.

"Quand vous devez garder les cages face à des contres rapides à trois contre un toute la journée, c'est difficile", a encore lancé Victor Wembanyama en marge de l'entraînement de la franchise texane. "Ce n’était pas ma faute. Vraiment."

Malgré la mauvaise passe actuelle de son équipe, Victor Wembanyama continue de garder son sens de l'humour. Cela pourrait finir par changer si les Spurs continuent de perdre et égalent voire dépassent la pire série de leur histoire réalisée en 2023 avec 16 défaites d'affilée.

Article original publié sur RMC Sport