Publicité

NBA: "c'est sûrement le pire Victor que vous verrez", Wembanyama annonce des lendemains brillants

"J'apprends tous les jours, je suis déjà meilleur qu'au début de saison", a expliqué mardi Victor Wembanyama, qui reste sur 12 défaites de rang avec les San Antonio Spurs pour des débuts difficiles en NBA.

Je vais devenir meilleur d'année en année"

"On sait où l'on va, on est entre de bonnes mains", a tenu à rassurer après l'entraînement le phénomène français âgé de 19 ans, drafté en n°1 par San Antonio en juin, sur qui repose d'immenses attentes.

Le géant (2,24 m) a réussi quelques matches référence et présente de très bonnes statistiques individuelles pour un débutant (19,2 points et 9,5 rebonds de moyenne), mais il enchaîne les défaites au mois de novembre avec des Spurs souvent maladroits et régulièrement balayés par leurs adversaires.

La défaite à Denver dimanche (132-120) a été la douzième de rang pour les jeunes Texans, derniers de la conférence Ouest (3 victoires - 14 défaites) avant de recevoir Atlanta jeudi. La pire série de défaites de Wembanyama depuis qu'il jouait gardien au foot lorsqu'il était enfant, a-t-il ironisé.

"J'apprends tous les jours. Je suis déjà meilleur qu'au début de saison. Ce qui est satisfaisant c'est que sur tous les secteurs que nous ciblons avec les entraîneurs, je me suis amélioré. On ne parle pas et on ne travaille pas pour rien."

"C'est ma saison rookie, je suis encore jeune, c'est sûrement le pire Victor que vous verrez. Je vais devenir meilleur d'année en année", a-t-il ajouté.

Article original publié sur RMC Sport