Publicité

Mort de Navalny : le corps de l’opposant russe a été remis à sa mère, annonce l’équipe de l’opposant

L’équipe de l’opposant a annoncé que le corps d’Alexeï Navaly a été remis à sa mère.  - Credit:Dmitri Lovetsky/AP/SIPA / SIPA / Dmitri Lovetsky/AP/SIPA
L’équipe de l’opposant a annoncé que le corps d’Alexeï Navaly a été remis à sa mère. - Credit:Dmitri Lovetsky/AP/SIPA / SIPA / Dmitri Lovetsky/AP/SIPA

L'opposant russe est mort le 16 février dans la colonie pénitentiaire où il était incarcéré. Réclamée par ses proches, la dépouille d'Alexeï Navalny était alors au centre de multiples tensions depuis plus d'une semaine. La porte-parole de l'opposant russe a aujourd'hui déclaré à l'AFP que le corps d'Alexeï Navalny avait été remis à sa mère, précisant ne pas savoir dans quelles conditions des funérailles seraient autorisées.

Elle a ajouté ne pas savoir si « les autorités empêcheront [les obsèques] de se dérouler comme la famille le souhaite et comme Alexeï le mérite ». Vladimir Poutine n'a pas réagi à la mort de son principal détracteur, qui avait survécu miraculeusement à un empoisonnement en 2020 dont il accusait déjà le président russe d'être l'instigateur, malgré ses dénégations. Les partisans de l'opposant, et de nombreux dirigeants occidentaux, ont accusé Vladimir Poutine d'être à l'origine de sa mort, certains évoquant un assassinat, après trois années de détention.

La fin d'un long chantage

Depuis plus d'une semaine, Lioudmila Navalnaïa, la mère du défunt, faisait des démarches pour récupérer le corps de son fils. Elle avait accusé les autorités de lui faire du chantage, la menaçant de laisser se décomposer le corps si elle n'acceptait pas des funérailles secrètes ou alors de l'enterrer sur le territoire de la colonie pénitentiaire où il purgeait une peine de 19 ans de prison pour « extrémisme ».

Si les funérailles étaient rendues publiques, cela pourra [...] Lire la suite