Publicité

Montpellier-Lens: "Un scandale", Der Zakarian allume l'arbitrage et "les mecs à la VAR qui ne voient rien"

C’est un Michel Der Zakarian très remonté qui s’est présenté en conférence de presse après le nul obtenu (ou concédé ?) par son équipe contre Lens (0-0), vendredi, en ouverture de la 15e journée de Ligue 1. Malgré plusieurs occasions franches, notamment en seconde période avec Akor Adams, Montpellier est tombé sur un grand Brice Samba et a dû se contenter d’un partage des points à la Mosson.

>> Revivez Montpellier-Lens

Globalement satisfait de la copie rendue par ses joueurs, Der Zakarian avait surtout un coup de gueule à passer contre l’arbitrage. Pour lui, le défenseur sang et or Kevin Danso aurait dû être exclu dès la 12e minute pour un tacle sur Mousa Al-Tamari.

"La VAR, tout ça, les mecs ne voient rien"

"L'arbitrage n'est pas avec nous, attention !", a-t-il pesté. "A Monaco, nous on prend un carton rouge. Là, Danso fait un tacle par derrière. Si demain Al-Tamari a une fracture ils vont m'entendre je vous le dis ! Si on le perd sur ce tacle… Ce n’est pas possible d’arbitrer comme ça. Les mecs à la VAR, c'est un scandale. Nous Kouyaté dimanche dernier, c'est dix fois moins que ça, attention. Il a pris un rouge et trois matchs de suspension. Faut qu'ils arrêtent un peu avec nous. La VAR, tout ça, les mecs ne voient rien", a déploré le coach montpelliérain.

Relancé par un journaliste sur un autre fait de jeu, un penalty non sifflé en seconde période malgré un possible pied haut de Joris Chotard sur Neil El Aynaoui, Der Zakarian n’a pas franchement apprécié. "Je n’ai pas vu", a-t-il répondu, très agacé. "C’est bon… Je n’ai pas vu ! Et alors ? Toi t’es un Lensois, non ? Ah t’es journaliste ?" Dans un registre différent, Der Zakarian a également taclé certains joueurs de son effectif, sans les nommer, qui auraient déjà la tête à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire (13 janvier-11 février).

"C'est compliqué parce qu'on a trop de joueurs blessés, il y en a certains qui pensent plus à la CAN qu'au club. Ils sont payés par le club, ils ne sont pas payés par la CAN ! Les mecs il faut qu'ils pensent au club d'abord", a-t-il lancé. En attendant la suite et fin de cette 15e journée, Montpellier est remonté à la 13e place du classement.

Article original publié sur RMC Sport