Publicité

Montpellier : ce que l’on sait de l’agression violente de Samara devant son collège

Les policiers portent un insigne de police sur le bras devant la Préfecture de Police et le Palais de Justice à Paris, France, le 17 juin 2020.  - Credit:Lafargue Raphael/ABACA
Les policiers portent un insigne de police sur le bras devant la Préfecture de Police et le Palais de Justice à Paris, France, le 17 juin 2020. - Credit:Lafargue Raphael/ABACA

Un « acte insupportable ». Une collégienne de 13 ans a été violemment frappée par plusieurs personnes devant son établissement scolaire de Montpellier mardi 2 avril. Une mineure de 14 ans, qui étudie dans le même collège, a été interpellée, indique un communiqué du parquet.

Les jours de Samara, réveillée après avoir été placée dans un coma artificiel lors de son admission à l'hôpital Lapeyronie, ne sont plus en danger. Sur X, la ministre de l'Éducation nationale, Nicole Belloubet, a réagi en indiquant vouloir « faire la lumière » sur cette agression.

Rouée de coups à la sortie du collège

Selon le Métropolitain, les faits se sont déroulés mardi 2 avril après-midi devant le collège Arthur-Rimbaud, situé dans le quartier de Mosson-La Paillade, à Montpellier. Selon la mère de Samara, citée par le journal local, un groupe de jeunes « attendaient » sa fille à la sortie de l'établissement « avant de se ruer sur elle, de la frapper, de la jeter à terre et de lui porter de violents coups de pied ».

Toujours selon la mère de la victime, les agresseurs se sont enfuis en abandonnant l'adolescente, qui a été secourue par des élèves et leurs parents.

La jeune adolescente a été admise « gravement blessée » à l'hôpital mardi. Selon la famille auprès de BFMTV, elle a été placée dans un coma artificiel avant de se réveiller ce mercredi après-midi. Son pronostic vital n'est désormais plus engagé, précise le parquet.

Trois mineurs interpellés

Dans un communiqué, le parquet indique q [...] Lire la suite