Publicité

Le "mini Khabib" Hasbulla Magomedov arrêté par la police au Daghestan

Faux pas pour le "mini-Khabib". Surnommé ainsi en raison de son amitié avec l’ancienne star UFC Khabib Nurmagomedov, Hasbulla Magomedov s’est fait arrêter par la police au Daghestan (en Russie). L’influenceur qui compte 8.6M d’abonnés sur Instagram est coupable d’avoir participé à un rodéo urbain avec ses amis.

La star des réseaux sociaux a été libérée après plusieurs heures de garde à vue. Le Parisien précise que Hasbulla a partagé un message d’excuses: "Cela ne se reproduira plus. Nous demandons pardon." À noter que l’influenceur a signé il y a quelques mois un accord avec l’UFC. Le patron de l’organisation Dana White avait même livré un bref commentaire sur cette annonce: "Oui, on a signé Hasbulla. Ce qu’il va faire reste à voir."

L’adolescent a aussi fait réagir internet il y a quelques semaines, en raison d’une vidéo où il frappait son chat. En réponse Hasbulla avait diffusé une vidéo d’explication: "Je lui ai tiré les oreilles gentiment. J’aime mon chat plus que vous mais quand elle ne m’obéit pas, je la gronde. Vous m’attaquez pour rien."

Son clash avec McGregor

Proche de certains combattants, Husbulla avait même eu un clash avec Conor McGregor en septembre dernier. L’Irlandais confiait qu’il "adorerait botter ce petit imbécile". En réponse, l’influenceur a adressé une demande particulière au patron de l’UFC: "Hé Dana White et l'UFC, s'il vous plaît, faites que ça arrive. Laissez-moi le bouffer. J’ai faim, je vais l’écraser. Mon frère Khabib l'a écrasé lui et toute son équipe, c’est à mon tour."

Atteint de rachitisme (affection proche de nanisme entrainant un retard de croissance), le jeune homme de 20 ans a aussi eu le privilège de rencontrer Mike Tyson, et d’effectuer un combat de boxe parodique avec la légende américaine. Petite anecdote, le Russe semble être parvenu à porter un coup à l’ancien boxeur.

Article original publié sur RMC Sport