Publicité

Miel : l’UE va rendre obligatoire l’indication des pays de provenance

L’Union européenne a annoncé qu'elle avait décidé d’imposer l’application sur les pots de miel de la mention du ou des pays d’origine. (Photo d'illustration).  - Credit:GILE Michel/SIPA / SIPA / GILE Michel/SIPA
L’Union européenne a annoncé qu'elle avait décidé d’imposer l’application sur les pots de miel de la mention du ou des pays d’origine. (Photo d'illustration). - Credit:GILE Michel/SIPA / SIPA / GILE Michel/SIPA

Des étiquettes obligatoires. Grâce à un accord conclu fin janvier 2024, par les États membres et représentants du Parlement européen, les pots de miel vont tous avoir la mention détaillée du ou des pays d'origine, et non plus l'unique mention « produit dans l'UE » ou « hors UE » comme actuellement, rapporte BFMTV.

Ces nouvelles règles visent l'étiquetage de « denrées du petit déjeuner » (miel, jus de fruits, confitures…) en vue de mieux informer les consommateurs et de lutter contre les fraudes. « Les pourcentages (dans la composition) devront être indiqués pour au moins les quatre principaux pays d'origine », et si ces quatre pays ne représentent pas plus de la moitié du produit, précise le Parlement.

Retracer l'origine du miel

La Commission sera tenue de proposer « un code d'identification unique » permettant de retracer le miel jusqu'aux apiculteurs, et une plateforme européenne sera établie pour collecter des données, améliorer les contrôles et renforcer la traçabilité. Les professionnels du secteur dénoncent régulièrement les importations massives en Europe de miel « frelaté ». Le produit est mélangé avec une autre substance, généralement du sirop de sucre issu du riz ou de la betterave, bien moins cher que le miel.

À LIRE AUSSI L'Europe accélère sa lutte contre le miel frelaté

Selon une enquête de la Commission européenne publiée en mars 2023, sur 320 échantillons de miels importés dans l'UE et récemment contrôlés, environ 46 % étaient fortement suspectés [...] Lire la suite