Publicité

Michel Le Milinaire, entraîneur légendaire de Laval, est mort à 92 ans

Il était une figure emblématique du football français. Avec sa célèbre casquette et sa forte personnalité. Entraîneur des plus belles années du Stade Lavallois, Michel Le Milinaire s’est éteint dans la nuit de vendredi à samedi, à l’âge de 92 ans.

Une minute d'applaudissement sera organisée ce samedi au stade Francis-Le Basser pour honorer sa mémoire avant le match de la 16e journée de Ligue 2 entre Laval et Grenoble (19h). Un hommage lui sera également rendu le 9 décembre à l'occasion du match Rennes-Monaco.

Il a emmené Laval en Coupe de l'UEFA

Né le 7 février 1931 dans les Côtes-d'Armor, il a d’abord foulé les terrains de DH et CFA sous les couleurs du Stade Briochin et du Stade Lavallois, avant de se tourner vers le métier d’instituteur. C’est l’amour du football qui l’a poussé à revenir à Laval dans les années 1960. Pour s’occuper des jeunes, puis pour prendre les commandes de l’équipe première en CFA en 1968. Avec lui, Laval est monté en première division (1976), et a même goûté à la Coupe de l’UEFA en 1983, en éliminant au passage le Dynamo Kiev d’Oleg Blokhine en 32es de finale.

Il avait finalement été poussé dehors en 1993… dix ans avant d’être désigné entraîneur du siècle par le Stade Lavallois. Michel Le Milinaire, c’est aussi ce passage au Stade Rennais entre 1993 et 1996, avec la clé une remontée dans l’élite. Et une philosophie de jeu assumée. "Tout passe par le jeu, disait-il en 2013 auprès de Ouest-France. Lorsque l’on a des ambitions, il faut avoir des possibilités d’évoluer. Bâtir une équipe capable de faire le jeu demeure une bonne solution. Le fil invisible qui relie le jeu que je décris, ce sont des vertus d’entraide, de solidarité et d’esprit de club."

Article original publié sur RMC Sport