Publicité

Meurtre de Chloé, 5 ans, à Courbevoie : nouvelles révélations sordides sur l'affaire

C'est un terrible drame qui s'est déroulé dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. Chloé, une petite fille âgée de seulement cinq ans, a été retrouvée morte dans l'appartement familial de Courbevoie. L'auteur des faits, son père, Mickaël Rouffiac, s'est poignardé à la gorge avant de sauter du 2e étage. Une enquête pour assassinat a rapidment été ouverte par le parquet de Nanterre et des précisions ont été apportées par BFMTV, ce mardi 23 mai. Pris en charge, Mickaël Rouffiac est décédé des suites de ses blessures et il n'a donc jamais été entendu par les enquêteurs. Selon les premières informations, Chloé aurait été tuée dans le cadre du conflit qui opposait ses parents. "Cet homme cherchait par tous les moyens à détruire son ex. Tuer sa fille, c'est ce qu'il pouvait faire de pire pour l'atteindre", a affirmé l'avocate de la mère, Me Migueline Rosset. Le journal précise également que ce dernier a été condamné à "un stage de sensibilisation aux violences intrafamiliales dans le cadre d'une composition pénale" le 16 mars dernier. Deux semaines plus tôt, son ex-compagne avait déposé plainte contre lui pour "violence sans incapacité".

Le contexte familial dans lequel vivait Chloé était insoutenable, comme l'indique l'avocate de sa mère. Ce sont trois plaintes pour violences et une pour viol qui ont été déposées entre les mois d'avril et de mars par l'ex-compagne (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Adepte de la première classe en avion, il relègue sa femme en seconde pour une raison mesquine et le paie cher
Toulouse : ses parents l'empêchent de jouer aux jeux vidéo, sa réaction est glaçante
Boire un verre avec son partenaire, la clé d'un couple qui dure
TÉMOIGNAGE. “Je pensais que mes maux de tête étaient dus à un abus de café, la réalité est bien plus affreuse”
TÉMOIGNAGE. “J'ai l'air naturellement bronzée mais la réalité est tout autre”