Publicité

Gérald Darmanin annonce « la fin du droit du sol » à Mayotte

Gérald Darmanin a fait savoir qu'il « ne sera plus possible de devenir français si on n'est pas enfant de parents français » à Mayotte.   - Credit:Chang Martin/SIPA / SIPA / Chang Martin/SIPA
Gérald Darmanin a fait savoir qu'il « ne sera plus possible de devenir français si on n'est pas enfant de parents français » à Mayotte. - Credit:Chang Martin/SIPA / SIPA / Chang Martin/SIPA

Même pas le temps de poser un pied sur le tarmac que Gérald Darmanin prend déjà des mesures. Arrivé à Mayotte ce dimanche 11 février pour un déplacement sur fond de délinquance et d'immigration illégale, le ministre de l'Intérieur a annoncé « la fin du droit du sol » sur l'île, comme le rapporte BFMTV.

« Nous allons prendre une décision radicale, qui est l'inscription de la fin du droit du sol à Mayotte dans une révision constitutionnelle que choisira le président de la République », a déclaré le ministre de l'Intérieur. « Il ne sera plus possible de devenir français si on n'est pas soi-même enfant de parent français », a-t-il ajouté. Cela « coupera littéralement l'attractivité » que peut avoir l'archipel mahorais, confronté à une forte immigration venue notamment des Comores voisines. « C'est une mesure extrêmement forte, nette, radicale, qui évidemment sera circonscrite à l'archipel de Mayotte », a ajouté Gérald Darmanin, en compagnie de la nouvelle ministre des Outre-mer, Marie Guévenoux.

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. À la demande du Président de la République, nous annonçons avec @mguevenoux la fin du droit du sol Mayotte, l’application immédiate des restrictions du regroupement familial prévues dans la loi immigration, la fin des visas… pic.twitter.com/iJ9nWWyPlN

— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) February 11, 2024

Le ministre a précisé « mettre fin au visa territorialisé », un dispositif empêchant les détenteurs d'un titre de s [...] Lire la suite