Publicité

Manchester United: un candidat au rachat dénonce "une farce" et jette l'éponge

"J'ai renoncé à participer à un troisième tour d'offres. Ce processus vire à la farce avec (la famille) Glazer qui ne montre aucun respect pour le club." Dans un message posté jeudi sur son compte Twitter, l'homme d'affaires finlandais Thomas Zilliacus a annoncé sa décision de se retirer de la course au rachat de Manchester United.

>> Les infos merctao EN DIRECT

Avec le milliardaire britannique Jim Ratcliffe, propriétaire du groupe pétrochimique Ineos, et le président de la Qatar Islamic Bank (QIB), le cheikh Jassim ben Hamad ben Jassim ben Jaber Al Thani, Zilliacus était le troisième candidat déclaré à une prise de contrôle du club. L'entrepreneur de 69 ans, qui a fait fortune dans la technologie en Asie, n'avait rejoint le processus qu'au deuxième tour d'enchères, fin mars, alors que les deux autres avaient déposé une première offre dès mi-février.

Alors que les Glazer, qui n'excluent pas de rester à la tête des Red Devils, espéraient 6 milliards de livres (6,8 milliards d'euros), les offres semblent pour le moment n'atteindre que 5 milliards de livres (5,7 milliards d'euros), ce qui serait tout de même une somme record pour un club sportif. Mercredi, les médias britanniques avaient annoncé que les propriétaires américains du club, toujours pas satisfaits, avaient invité les candidats à faire une troisième proposition.

Les supporters s'impatientent

"Je ne vais pas participer à une farce dont le but est de maximiser les profits des vendeurs au détriment de Manchester United", a encore expliqué Zilliacus. Ce nouveau report d'une décision finale "rend très difficile pour tout nouveau propriétaire de construire une équipe compétitive pour la saison prochaine", a-t-il conclu. Un argument repris par les supporters des Red Devils, qui espèrent vivement, dans une très grande majorité, le départ des Glazer.

"Avec une fenêtre des transferts qui n'est que dans quelques semaines, l'annonce de ce nouveau délai et d'une incertitude qui se prolonge est très inquiétante", a écrit la fondation des supporters de Manchester United, le MUST, dans un communiqué. "Nous ne pouvons pas non plus avancer sur des projets d'investissement majeurs, tout particulièrement sur la rénovation du stade, tant que nous sommes dans le brouillard", ajoute l'organisation qui appelle à ce que "le processus soit mené à terme sans plus attendre".

Actuellement quatrième de Premier League et qualifié virtuel pour la prochaine Ligue des champions, Manchester United a remporté la Coupe de la Ligue cette saison et est encore en lice en demi-finale de la Coupe d'Angleterre et en quart de finale de la Ligue Europa.

Article original publié sur RMC Sport