Publicité

Manchester City: Guardiola se moque du patron de l’arbitrage après la polémique contre Tottenham

Pep Guardiola avait juré de ne pas parler de l’arbitrage après le match nul face à Tottenham (3-3) achevé dans la colère et la confusion dimanche. En cause, un coup de sifflet de Simon Hooper interrompant une énorme situation de but pour Manchester City, qui bénéficiait pourtant d’un avantage.

"Le maître du commandant Anthony Taylor sait tout dans cette affaire et ne m'a rien dit

Guardiola n’a pourtant pas pu s’empêcher d’adresser un tacle sarcastique au patron des arbitres anglais, Anthony Taylor, à une question lui demandant s’il avait reçu une justification à la décision de l’arbitre de terrain. "Non, le maître du commandant Anthony Taylor sait tout dans cette affaire et ne m'a rien dit", a-t-il lancé sur beIN Sports après avoir invité le journaliste à passer à la "question suivante" sur le sujet.

Au micro de Sky Sports, il avait déjà refusé d’alimenter la polémique comme l’avait fait Mikel Arteta, manager d’Arsenal, qui avait fulminé après une décision contraire contre Newcastle il y a un mois.

"Question suivante, je ne ferai pas de commentaire à la Mikel Arteta", avait-il lancé.

"Lorsque vous examinez l'image, l'arbitre siffle après avoir dit de continuer, puis après avoir sifflé la passe. C'est ce que je ne comprends pas sur l'action. Un bon match est la chose la plus importante, aujourd'hui il y a eu des performances incroyables dans tous les secteurs avec beaucoup d’occasions. Nous nous sentions agressifs. Dommage mais le football aime la vie et parfois on n'obtient pas ce que l'on mérite. Félicitations aux Spurs."
Erling Haaland, son attaquant, s’est beaucoup moins contenu en laissant éclater sa colère au coup de sifflet final. L’attaquant norvégien a foncé sur l’arbitre pour lui faire part de son furieux mécontentement qu'il a aussi partagé sur les réseaux sociaux.

Article original publié sur RMC Sport