Publicité

La maire d’Amiens prend un arrêté antimendicité

L’élue a annoncé l’expérimentation entre mai et août dans l’hypercentre, à l’heure d’ouverture des commerces.

La tente d'un sans-abri dans la rue à Paris, en octobre 2023. - Credit:Jean-Michel Delage/Hans Lucas

Des sans-abri bientôt verbalisés à Amiens. La maire Brigitte Fouré (UDI) a annoncé l'expérimentation d'un arrêté antimendicité de mai à août dans plusieurs rues du centre-ville de cette commune de la Somme. « Parfois, on a des personnes sans domicile qui peuvent être agressives et qui peuvent produire l'effet de chasser les clients des commerces », explique l'élue au micro de France Bleu Picardie.

Cet arrêté permettra ainsi l'intervention de la police municipale qui pourra « demander aux personnes de ne pas se comporter de manière agressive sur les rues en question, donc sur l'espace piéton », et les verbaliser. Les rues délimitées par cet arrêté n'ont pas encore été précisées par la municipalité. Selon Le Figaro, cet arrêté sera aussi limité dans le temps, du mardi matin au samedi soir, lorsque les commerces sont ouverts dans l'espace piétonnier du centre-ville.

"On a des gens qui ont peur"

Cette décision fait suite à des demandes de commerçants qui se plaignent du comportement de certains sans domicile fixe. « On a des gens qui ont peur, des clients qui nous le disent, donc il faut littéralement que les choses soient propres et qu'on revienne à une normalité », rapporte le gérant d'une enseigne de l'hypercentre à France 3.

À LIRE AUSSI « Une situation inédite » : le nombre de sans-abri explose à Paris et en régionAuprès du Figaro, la maire d'Amiens a également exprimé sa crainte de voir arriver des sans-abri avant les JO, comme à Orléans, « des personnes q [...] Lire la suite