Publicité

Mécontent du transfert d’une journaliste de « Quotidien », le RN boycotte BFMTV

Jordan Bardella et Marine Le Pen ont demandé aux orateurs du parti « de ne plus répondre aux sollicitations de BFM, plateaux, duplex, interviews ».  - Credit:BERTRAND GUAY / AFP
Jordan Bardella et Marine Le Pen ont demandé aux orateurs du parti « de ne plus répondre aux sollicitations de BFM, plateaux, duplex, interviews ». - Credit:BERTRAND GUAY / AFP

« Rupture de confiance » entre le Rassemblement national et BFMTV. Selon des informations dévoilées par Politico, la direction du parti de Jordan Bardella a donné pour consignes à plusieurs élus du RN de boycotter la chaîne BFMTV. Le Rassemblement national n'a visiblement pas apprécié qu'une journaliste de l'émission Quotidien soit recrutée par la première chaîne d'information du pays. Sophie Dupont, qui officie actuellement dans l'émission présentée par Yann Barthes, doit en effet déménager sur BFMTV afin de couvrir l'actualité du Rassemblement national.

Seulement, le Rassemblement national estime que cette journaliste mène « un combat militant et politique » contre le parti à la flamme. De fait, Jordan Bardella et Marine Le Pen ont demandé aux orateurs du parti « de ne plus répondre aux sollicitations de BFM, plateaux, duplex, interviews », relate Libération. En effet, le président du RN a estimé que cette décision de BFMTV marquait « une rupture de confiance », justifiant cet appel au boycott par de « grandes réticences envers cette journaliste ».

Un précédent boycott en 2020

« Ce recrutement, c'est un peu la goutte d'eau qui fait déborder le vase », a confié un membre de l'entourage de Jordan Bardella au HuffPost. Ce dernier explique, en effet, que cela fait près de trois mois que BFMTV n'a plus de journaliste chargé spécifiquement du RN. Le choix de Sophie Dupont n'a donc pas été vu d'un très bon œil par les membres du parti. Cela « démontre un manque de [...] Lire la suite