Publicité

Lycée Maurice-Ravel : Attal annonce une plainte contre l’élève pour « dénonciation calomnieuse »

Gabriel Attal a reçu le proviseur du lycée Maurice-Ravel à Matignon le 27 mars 2024.  - Credit:JEANNE ACCORSINI/SIPA
Gabriel Attal a reçu le proviseur du lycée Maurice-Ravel à Matignon le 27 mars 2024. - Credit:JEANNE ACCORSINI/SIPA

Menacé pour avoir « juste fait son travail ». Sur TF1, mercredi soir, le Premier ministre a annoncé que « l'État allait porter plainte pour dénonciation calomnieuse » contre l'élève qui a accusé le proviseur du lycée Maurice-Ravel de l'avoir violentée alors qu'elle refusait d'enlever son voile. Visé par des menaces de mort, le proviseur, qui devait partir en retraite en juin, a annoncé mardi qu'il quittait ses fonctions pour des « raisons de sécurité ». « L'État sera toujours aux côtés de ses agents en première ligne face à ces atteintes à la laïcité », a promis Attal.

Scolarisée en BTS, la jeune fille a « quitté le lycée » Maurice-Ravel, selon le Premier ministre. Alors que la plainte de l'élève a été classée sans suite par le parquet pour « infraction insuffisamment caractérisée », l'État a décidé de porter plainte.

La laïcité « mise à l'épreuve »

« La laïcité » est « sans cesse mise à l'épreuve. Et on le voit, il y a une forme d'entrisme islamiste qui se manifeste notamment dans nos établissements scolaires », a continué le Premier ministre. « Cet entrisme, ces coups de boutoir ont fait récemment deux victimes dans la famille de l'Éducation nationale, Dominique Bernard et Samuel Paty », a-t-il dit. Ces deux enseignants ont été tués dans des attentats islamistes, Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine en octobre 2020 et Dominique Bernard à Arras, en octobre 2023.

À LIRE AUSSI L'affaire Maurice Ravel, une capitulation françaiseMercredi après-midi, Gabriel Att [...] Lire la suite