L'UEFA valide le nouveau format de la Ligue des champions féminine et officialise la création d'une autre compétition

La Ligue des champions féminine change encore de format. Seulement deux saisons après la mise en place d'une phase de groupes avec quatre groupes de quatre équipes, l'UEFA va de nouveau changer le format de la compétition. À l'instar de la C1 chez les hommes, la Ligue des champions féminine va s'ouvrir à 18 équipes à partir de la saison 2025-2026.

Sous la forme d'un mini-championnat, chaque formation disputera trois matchs à domicile et trois matchs à l'extérieur, suivi d'une phase à élimination directe dès les huitièmes de finale, a annoncé l'UEFA ce samedi.

Plus de clubs impliqués

Dans le format actuel, le tenant du titre est directement qualifié pour la phase de groupes, tout comme les champions des trois meilleurs pays classés au coefficient UEFA (France, Allemagne, Espagne). Si le vainqueur de la dernière édition est aussi qualifié via son championnat, la place vacante revient au champion d'Angleterre, comme c'est le cas cette année avec Chelsea, qui a obtenu directement son ticket pour la phase de groupes en raison du sacre du FC Barcelone l'an dernier. Les autres équipes doivent passer par un ou plusieurs tours de qualifications. Cette saison, la France compte le plus grand nombre de clubs engagés (3) avec Lyon, le PSG et la Paris FC.

En parallèle, l'instance européenne a officialisé la création d'une nouvelle compétition qui serait l'antichambre de la Ligue des champions. Cette dernière pourrait ne pas nécessairement se nommer Ligue Europa, comme l'explique la presse anglaise.

Article original publié sur RMC Sport