Publicité

Lorient-OM: Aubameyang se moque de Gattuso en colère

Les bons résultats de l’OM ont fait réapparaitre un peu de légèreté chez les joueurs. Pierre-Emerick Aubameyang s’est ainsi amusé d’une colère piquée par Gennaro Gattuso lors de la deuxième période du match remporté à Lorient (2-4) en clôture de la 15e journée de Ligue 1. Sur le banc après son remplacement à la 72e minute (par Ismaïla Sarr), l’attaquant gabonais a imité les mimiques de l’Italien en prenant un regard noir et un ton menaçant sous les yeux hilares d’Amine Harit et Azzedine Ounahi, également remplacés en cours de jeu.

Gattuso "fâché" de la deuxième mi-temps

Cette scène amusante intervient quatre jours après une autre boutade d’un joueur marseillais en direction de son entraîneur. Face à Lyon (3-0) mercredi, Ounahi avait esquivé la poignée de main de l’ancien milieu de terrain sanguin sur le banc de touche, ce dernier feignant de sauter sur son joueur pour lui faire payer son impertinence.

Dimanche, Gattuso a pesté contre la performance de son équipe en deuxième période lors de laquelle elle a totalement abandonné le jeu à Lorient après avoir acquis un net avantage à la mi-temps (1-4).

"Je suis content de la victoire mais je suis énervé à cause du déroulé du match"¸ a-t-il expliqué en conférence de presse. "On a joué comme une grande équipe en première période, mais en seconde période ce n’était pas suffisant. Et c’est devenu un gros défaut pour nous. J’avais l’impression de revivre la même 2e mi-temps que contre Strasbourg. Et je suis bien placé pour parler de ces choses-là parce que j’ai perdu une finale de Ligue des Champions contre Liverpool alors qu’on menait 3-0 à la mi-temps. Donc je le redis je suis très fâché de cette deuxième période."

Avant de sortir, Pierre-Emerick Aubameyang avait, lui, confirmé sa belle forme en actuelle en inscrivant un doublé. L’ancien joueur de Dortmund et Arsenal a marqué sept fois lors des quatre deniers matchs toutes compétitions confondues. Marseille a enchainé une troisième victoire en Ligue 1 qui le replace à la sixième place en championnat.

Article original publié sur RMC Sport