Publicité

Ce que l'on sait de la course poursuite qui a impliqué Harry et Meghan à New York

Le prince Harry, son épouse Meghan et sa mère Doria Ragland ont été pris dans une course poursuite "presque catastrophique" avec "des paparazzis agressifs" qui les pourchassaient mardi soir, alors qu'ils sortaient d'une soirée de gala à New York.

Personne n'a été blessé dans cette traque, souligne la police, mais plusieurs "collisions ont été évitées de justesse" lors de cette course-poursuite qui a duré "plus de deux heures" dans les rues new-yorkaises, a fait savoir un porte-parole du couple.

· Les Sussex à New York pour une soirée de gala

Le Duc et la Duchesse de Sussex, qui vivent en Californie, se trouvaient à New York mardi, accompagnés de la mère de Meghan Markle, Doria Ragland. Ce soir-là, ils sortaient tous les trois d'une soirée de gala où la duchesse de Sussex a reçu le prix "Women of vision", une récompense de l'organisation philanthropique et féministe Ms. Foundation for Women.

Des journalistes de l'AFP qui couvraient ce gala racontent que le prince et sa femme n'ont pas foulé le tapis rouge et sont entrés et sortis par l'arrière du bâtiment où se déroulait la soirée. L'incident a eu lieu après cela.

· "Une course-poursuite presque catastrophique"

Un porte-parole du couple princier a révélé cette course-poursuite par le biais d'un communiqué mercredi. "Cette poursuite incessante, qui a duré plus de deux heures, a failli provoquer de nombreuses collisions évitées de justesse, impliquant d'autres conducteurs sur la route, des piétons et deux paparazzis", déplore-t-on dans cette déclaration transmise à la presse.

"Bien qu'une personnalité publique suscite de l'intérêt, cela ne doit jamais être au détriment de la sécurité de qui que ce soit", ajoute le porte-parole, dénonçant la "dissémination de ces images (...) qui encouragent une pratique très intrusive (dans la vie privée) et dangereuse".

· Meghan et Harry "effrayés" après une scène "chaotique"

"Je n'ai jamais rien vu de tel, ce que nous avons vécu était très chaotique", raconte à la chaîne américaine CNN Chris Sanchez, un garde du corps des Sussex qui était présent dans le véhicule cette nuit-là. L'homme décrit des paparazzis "erratiques", et estime que l'issue de cette scène aurait pu être "fatale".

"Il y avait une douzaine de véhicules: des voitures, des scooters, des vélos", se souvient ce membre de l'équipe de sécurité des Sussex. "Le public a été mis en danger à plusieurs reprises. Cela aurait pu être fatal. Ils montaient sur les trottoirs et grillaient les feux rouge. À un moment, ils ont bloqué la limousine et ont commencé à prendre des photos jusqu'à ce que nous puissions sortir".

Après l'incident, Chriz Sanchez raconte que le Duc et la Duchesse de Sussex "étaient effrayés, fatigués mais soulagés d'être rentrés" sains et saufs.

· "Aucune collision, aucun blessé ni arrestation" selon la police

La police de New York (NYPD), interrogée à ce sujet, s'est montrée moins dramatique en évoquant l'incident. Un porte-parole de la police a reconnu que "de nombreux photographes" avaient rendu "difficile" le transport du couple dans les rues de New York.

Dans un communiqué, elle a toutefois indiqué qu'elle avait "prêté assistance à l'équipe de sécurité privée qui protège le duc et la duchesse de Sussex". Harry et Meghan "sont arrivés à destination et il n'y a eu ni collision, ni personne blessée, ni interpellation ou convocation" par les forces de l'ordre, a-t-elle ajouté.

· Absence de protection rapprochée

Harry, 38 ans et Meghan, 41 ans, ont quitté la famille royale britannique début 2020 pour s'installer en Californie en raison de conflits et de tensions, notamment des accusations de racisme, et de la pression des médias.

Depuis qu'ils sont partis vivre aux Etats-Unis, Harry et Meghan ont perdu leur protection rapprochée payée par le contribuable britannique. Mais le couple, qui loue les services d'une société de sécurité privée américaine, conteste cet état de fait en justice au Royaume-Uni, arguant qu'ils n'ont pas accès aux renseignements pour assurer leur sécurité lorsqu'ils sont en Grande-Bretagne.

· Un couple en guerre contre les tabloïds

Le prince Harry et Meghan sont depuis des années en guerre contre les tabloïds, multipliant les déclarations et les plaintes contre différents titres de presse. Harry avait ainsi prévenu, au début de sa relation avec Meghan, qu'il ne laisserait plus son épouse Meghan être harcelée, comme sa mère Diana l'avait été.

Harry a longtemps accusé la presse et les paparazzi d'avoir provoqué l'accident de voiture à Paris du 31 août 1997 qui a tué sa mère, Lady Di. Le maire de New York Eric Adams a d'ailleurs fait directement allusion à la mort de Diana: "Je ne pense pas que l'on soit nombreux à ne pas se rappeler comment sa maman est morte".

Tout en dénonçant devant la presse un comportement de paparazzi "un peu imprudent et irresponsable", l'édile, un ancien capitaine de police, a remis en cause la probabilité d'une "course-poursuite de deux heures à pleine vitesse".

Article original publié sur BFMTV.com