Publicité

LIVRE. "Dans la peau d'un dauphin", pour aller au-delà du cliché de Flipper

Dans un livre édité par Flammarion, la spécialiste des cétacés Fabienne Delfour dévoilé la complexité de ce mammifère marin, capable de relations sociales avec ses congénères... et avec les humains.

Créée dans les années 1960, la série Flipper le Dauphin a introduit auprès du grand public l’image d’un animal jovial, amical et coopératif. Loin de ce cliché cinématographique, la cétologue française Fabienne Delfour nous fait découvrir dans cet ouvrage la superbe complexité de ces mammifères marins, dont le plus ancien ancêtre connu est le Pakicetus inachus, un cétacé qui, il y a 50 millions d’années, ressemblait davantage à un chien qu’à un dauphin. Ces animaux sociaux, capables de former des alliances et de fonctionner en groupes organisés, présentent aussi des individualités marquées, au caractère optimiste ou pessimiste, timide ou hardi, distant ou taquin. Chaque individu se présentent d’ailleurs avec une signature sonore distincte, à la manière d’un nom.

Les grandes capacités cognitives des dauphins

Lorsqu’ils ont quitté la terre ferme pour les milieux marins, ces mammifères ont développé des sens qui leur permettent, par exemple, de cartographier leur environnement grâce à l’écholocalisation ou l’électroréception. Des études ont démontré leurs grandes capacités cognitives, d’apprentissage - notamment par l’observation de congénères - et d’innovation. Au nombre des multiples récits qui rendent ce livre passionnant, citons cette expérience qui utilisait un dispositif de tubes encastrés munis aux extrémités de poignées et contenant des glaçons que les dauphins aiment croquer. Logiquement, l’ouverture du dispositif nécessitait la coopération de deux individus. Mais après avoir longuement testé l’objet, la femelle Aya en a décidé autrement en le précipitant soudainement d’un coup de caudale vers le sol, libérant ainsi les glaçons. Il a ensuite été impossible pour les chercheurs d’étudier la coopération dans ce groupe, "puisque le grand défi pour eux était de reproduire sa prouesse et d’ouvrir seuls le tube", quitte à expérimenter de nouvelles méthodes !

Des dauphins qui coopèrent avec des pêcheurs

Cette inventivité permet aux dauphins de diversifier leurs techniq[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi