Publicité

Colère des agriculteurs : le Premier ministre promet des annonces vendredi

Rassemblement des agriculteurs sur le rond-point de Fontaine Notre-Dame près de Cambrai, le 24 janvier 2024.   - Credit:FRANCOIS GREUEZ/SIPA / SIPA / FRANCOIS GREUEZ/SIPA
Rassemblement des agriculteurs sur le rond-point de Fontaine Notre-Dame près de Cambrai, le 24 janvier 2024. - Credit:FRANCOIS GREUEZ/SIPA / SIPA / FRANCOIS GREUEZ/SIPA

Ils ont fait parvenir leurs doléances. Alors que les actions de blocage routier se poursuivent ce jeudi 25 janvier, et que la colère a gagné la quasi-totalité des départements depuis une semaine, plusieurs syndicats d'agriculteurs ont adressé au gouvernement une liste détaillée de leurs revendications, rapporte BFMTV.

Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé qu'il détaillerait demain, vendredi 26 janvier, des mesures en direction des agriculteurs pour tenter de faire redescendre leur colère. Parmi les pistes envisagées : une simplification de certaines normes ou le retour d'une fiscalité allégée sur le gazole qui fait rouler les tracteurs des agriculteurs.

Dans la soirée de mercredi, la FNSEA, premier syndicat agricole, ainsi que les Jeunes Agriculteurs (JA) ont réclamé des « réponses immédiates sur la rémunération », dont une aide rapide aux « secteurs les plus en crise », et à plus long terme la mise en œuvre d'un « chantier de réduction des normes ». « Ce n'est pas une base de négociations, c'est une demande complète dans laquelle il n'est pas question que l'on fasse ses courses » , a prévenu le président de la FNSEA, Arnaud Rousseau.

Les chiffrages « sont en cours », a indiqué Arnaud Rousseau, « mais on parle de plusieurs centaines de millions d'euros ». Parmi les revendications, le paiement immédiat de toutes les aides PAC, le paiement de l'ensemble des indemnisations sanitaires et climatiques, et une aide pour les secteurs de la viticulture et de l'a [...] Lire la suite