Publicité

Lille: "Il doit faire un bon match", Fonseca attend un déclic chez Jonathan David

C’est peut-être l’adversaire idéal pour se relancer. En panne de confiance depuis le début de la saison, Jonathan David doit trépigner d’impatience à l’idée d’affronter l’OL, dimanche (20h45), en clôture de la 13e journée de Ligue 1. Parce que la défense lyonnaise n’est pas vraiment la plus solide du pays (19 buts encaissés) et parce qu’elle reste un excellent souvenir pour le Canadien (23 ans). La dernière fois qu’il a croisé la route des Gones, il avait contraint Anthony Lopes à aller chercher à trois reprises le ballon au fond de ses filets.

C’était un soir de triplé pour David, lors d’une partie totalement folle conclue sur un 3-3 à Pierre-Mauroy entre Lillois et Lyonnais, le 10 mars. Le numéro neuf était alors en pleine bourre, à la lutte avec Kylian Mbappé pour le titre de meilleur buteur. Huit mois plus tard, la situation a bien changé. Pendant que le Parisien caracole en tête avec déjà 14 pions au compteur, le compteur de David reste bloqué à… deux buts. Les deux ont été inscrits au mois d’août, quand beaucoup l’imaginaient mettre les voiles et prendre la direction d’un cador européen.

Il garde la confiance de Fonseca

Finalement resté dans le Nord, l’ancien de La Gantoise a perdu son efficacité, sa confiance et même sa place de titulaire entre fin octobre et début novembre. Alors qu’il est le seul avant-centre de l’effectif, il a vu Paulo Fonseca aligner en pointe le Turc Yusuf Yazici, habituel milieu offensif, pour les chocs contre Monaco (2-0) et Marseille (0-0). Mais son entraîneur l’assure, il reste son choix numéro 1. Et sauf changement de dernière minute, il sera titulaire au Groupama Stadium.

"Il est prêt et il jouera. C’est le seul joueur dont je peux dire qu’il jouera dimanche. C’était une option tactique (de titulariser Yazici) face à Monaco et Marseille. Mais pour moi Jonathan continue d’être un titulaire. Il sait qu’il doit faire un bon match comme il en a fait beaucoup. Il doit reprendre confiance. Il est motivé et travaille très bien", a expliqué Fonseca ce samedi en conférence de presse. Buteur contre la Jamaïque (2-1) il y a une semaine, David est revenu "motivé" et "bien physiquement" malgré les heures d’avion et les nombreux kilomètres avalés durant la fenêtre internationale.

"C'est la vie d’un attaquant, ça arrive d’avoir des moments comme ça", assure à RMC Sport Mauro Biello, sélectionneur par intérim du Canada. "Jonathan est très fort mentalement. Il va continuer à faire son travail, il sait ce qu’il doit faire. Il amène beaucoup de choses et pas seulement ses buts. Les buts vont venir. Je suis confiant." Même discours chez son coéquipier en club Nabil Bentaleb : "On a tous des moments difficiles. Jonathan a la tête sur les épaules et un mental solide. On est tous derrière lui et on lui fait confiance. Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne retrouve les filets." Dès dimanche en terre lyonnaise ?

Article original publié sur RMC Sport