Publicité

Ligue des nations féminine: les Pays-Bas privent l'Angleterre de JO après une soirée à rebondissements, un scandale évité

Une soirée rocambolesque, un dénouement surprenant, un scandale évité. Malgré une victoire 6-0 contre l'Écosse en Ligue des nations féminine, l'Angleterre ne disputera pas le tournoi féminin de football des Jeux olympiques 2024. La qualification tant convoitée peut encore être décrochée par les Pays-Bas, grâce à une victoire 4-0 contre la Belgique et, surtout, deux buts dans le temps additionnel.

Avant le coup d'envoi de la soirée, les Pays-Bas et l'Angleterre étaient à égalité de points en tête du groupe A1 de la Ligue des nations. Seule la première place donne accès aux demi-finales de la compétition. Mais les Néerlandaises étaient devant à la différence de buts (+4 contre +1), ce qui obligeait donc les Anglaises à s'imposer en marquant trois buts de plus.

Des Écossaises pouvaient jouer les JO avec les Anglaises

Seulement, un conflit d'intérêts était possible. Avec une qualification en poche (il faut être une des deux meilleures nations de la compétition sans compter la France qui est la nation hôte), l'Angleterre aurait laissé sa place à une sélection de la Grande-Bretagne... qui aurait inclus des Écossaises, mais aussi des Galloises et des Nord-Irlandaises.

À Hampden Park, les championnes d'Europe et vice-championnes du monde pensaient avoir fait l'essentiel en scellant une nette victoire sur un dernier but de Lucy Bronze dans le temps additionnel (90e+3, 6-0), deux minutes après un arrêt déterminant de leur gardienne Mary Earps. Mais Damaris Egurrola a brisé leur rêve en marquant non seulement à la 90e+1, mais aussi à la 90e+5.

Au final, l'accès au dernier carré s'est joué à un but. Les Anglaises, abattues par ce scénario cruel, l'ont appris sur la pelouse de Glasgow, après avoir attendu nerveusement que l'autre rencontre se termine à Tilbourg. Il n'y aura donc aucune sélection britannique lors du prochain tournoi de football olympique. Les Espoirs anglais ont obtenu la qualification en remportant l'Euro des moins de 21 ans l'été dernier, mais aucun accord n'a été trouvé avec les fédérations écossaise, galloise et nord-irlandaise.

Article original publié sur RMC Sport