Publicité

La Ligue 1 McDonald’s, jusqu’à l’indigestion

Après la Ligue 1 Uber Eats, le championnat de France L1 pourrait bientôt s'appeler Ligue 1 McDonald's.  - Credit:Manuel Blondeau/Sipa
Après la Ligue 1 Uber Eats, le championnat de France L1 pourrait bientôt s'appeler Ligue 1 McDonald's. - Credit:Manuel Blondeau/Sipa

Le 21 mars, le conseil d'administration de la Ligue de football professionnel (LFP) décidera quelle entreprise accolera son nom à la Ligue 1 pour les trois années qui viennent. Après Conforama et Uber Eats, la plus célèbre des chaînes de restauration rapide américaine s'impose comme la grande favorite ; c'est ainsi que nous devrions goûter dès la saison prochaine à la Ligue 1 McDonald's. Ce nouveau contrat marquerait une augmentation par rapport à l'existant, avec 20 millions d'euros par an à la clé pour la LFP (dit-on), contre les 16 que verse actuellement Uber Eats. Cela fait donc 4 millions d'euros supplémentaires par an, soit 12 millions sur la totalité du contrat.

Les dirigeants du foot français se féliciteront de la réussite commerciale de l'opération. Sans doute y verront-ils – ou feindront-ils de voir – le signe d'une attractivité renforcée de la Ligue 1, au moment même où les négociations de gré à gré ont lieu avec les diffuseurs pour les droits télé 2024-2029. Les amoureux du football, en revanche, s'autoriseront probablement à ne pas partager cet enthousiasme.

À LIRE AUSSI Droits télé : « Le football français s'est vu plus beau qu'il ne l'était »

Il faut bien se pincer pour y croire : un championnat McDo. À quelques années près, une équipe aurait pu faire la navette entre la Ligue 2 Domino's Pizza (nom de la L2 jusqu'en 2020) et la Ligue 1 McDonald's. Il est savoureux de voir qu'au motif de « valoriser le produit Ligue 1 » on détériore son image. A [...] Lire la suite