Publicité

Ligue 1: Angers condamné par la Fifa et interdit de recrutement pendant deux mercatos

Ligue 1: Angers condamné par la Fifa et interdit de recrutement pendant deux mercatos

C’est un coup de massue de plus pour Angers. La chambre de résolutions des litiges de la Fifa vient de prononcer une interdiction de recrutement pendant deux mercatos à l’encontre du club angevin dans le cadre du litige opposant l’Espérance de Tunis à son ancien joueur Ilyes Chetti, désormais au SCO. Celui-ci est aussi condamné à verser solidairement avec le joueur 970.000 euros à l’Espérance de Tunis.

Chetti suspendu quatre mois

L’été dernier, Chetti s’est engagé libre à Angers jusqu'en 2026, le latéral gauche algérien (28 ans) ayant rompu son contrat avec le club tunisien. Mais l’Espérance de Tunis contestait cette rupture de contrat et a donc obtenu gain de cause. "Le club, ne s’estimant pas responsable d’une résiliation du contrat antérieure à l’embauche du joueur Ilyes Chetti a décidé d’interjeter appel de cette décision devant le TAS (Tribunal arbitral du sport)", a annoncé le SCO dans un communiqué publié ce jeudi. Dans cette affaire, Chetti est également suspendu quatre mois de tous matchs officiels.

L’international algérien a par ailleurs été mis à pied par le SCO début avril après avoir été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour des faits d'agression sexuelle remontant à décembre 2022. Des faits qui avaient été à l'origine des propos choquants d'Abdel Bouhazama, ex-entraîneur du SCO, lors de sa causerie d'avant-match contre Montpellier (0-5). "C'est pas méchant, on a tous déjà touché des filles", avait-il lancé devant ses joueurs, propos pour lesquels il avait été suspendu par la LFP.

Bon dernier avec seulement 14 points pris en 32 journées, Angers s’apprête à descendre en Ligue 2 au bout d’une saison cauchemardesque sur tous les plans.

Article original publié sur RMC Sport