Publicité

L'Ifab refuse la sonorisation des arbitres en France et retoque aussi l'explication des décisions du VAR

L'Ifab refuse la sonorisation des arbitres en France et retoque aussi l'explication des décisions du VAR

L'Ifab, gardien des lois du jeu, a refusé la demande de la France de sonoriser en direct les arbitres la saison prochaine en L1 et durant la finale de la Coupe de France, samedi, a-t-on appris mercredi auprès de la Fédération française de football. Le Comité exécutif de la FFF avait formulé le 19 janvier une demande auprès de l'International football association Board (Ifab) pour expérimenter la sonorisation en direct des arbitres du début à la fin des matchs de Ligue 1 la saison prochaine. Elle avait effectué la même requête le 11 avril au sujet de la finale de la Coupe de France samedi entre Nantes et Toulouse au Stade de France. Mais elle a à chaque fois reçu une réponse négative.

"La FFF a initié toutes les démarches dont elle disposait pour mettre en place la sonorisation directe des arbitres comme le souhaitent les clubs, les arbitres, la Ligue de football professionnel et le Comité exécutif de la FFF. L'Ifab a clairement répondu non. On ne peut que prendre acte du refus de l'Ifab concernant cette avancée dans le calendrier souhaité par la France", a expliqué à l'AFP le président de la Commission fédérale des arbitres et membre du Comex de la Fédération, Eric Borghini.

"On ne baissera pas les bras", promet Borghini

"C'est une déception parce qu'il y a un vrai engouement, une vraie demande et un consensus sur le sujet. On respecte les décisions mais on continuera à faire du lobbying pour la sonorisation des arbitres, on ne baisse pas les bras", a-t-il ajouté. Borghini a toutefois précisé que les arbitres seront équipés d'un micro lors de la finale de la Coupe de France et que la FFF avait reçu l'autorisation de diffuser en différé des extraits de leurs communications "à des fin d'éducation et de transparence".

L'Ifab a également refusé que la France puisse expérimenter l'explication au public des décisions du VAR (assistance vidéo de l'arbitrage), procédé que la Fifa a essayé lors du Mondial des clubs en février et qu'elle testera de nouveau au cours de la Coupe du monde des moins de 20 ans (20 mai-11 juin), a indiqué Eric Borghini.

Article original publié sur RMC Sport