Publicité

Lens-PSV: une rencontre classée à très haut risque, qui inquiète les forces de l'ordre

Ne pas rester sur un mauvais souvenir. La dernière fois que les supporters du PSV Eindhoven se sont déplacés dans le nord de la France, c’était à Lille en 2011. Ce soir-là, le LOSC affrontait le club néerlandais en 16e de finale de la Ligue Europa. Pendant une bonne partie de la journée, les supporters du PSV avaient affronté les forces de l’ordre dans les rues de Lille. Les habitants avaient retrouvé un centre-ville totalement retourné.

La vigilance est donc maximale autour de ce match à Lens et le dispositif renforcé. Dès ce lundi soir, dans les rues de Lens, des patrouilles de police et de gendarmerie étaient visibles à certains endroits de la ville, une situation exceptionnelle et rare. L’objectif est clair: limiter les accès à certains fans du PSV qui voudraient en découdre dès la veille de la rencontre. Dès le tirage au sort de la Ligue des champions, les services de sécurité avaient identifié ce match à risques. Les fans de ce club néerlandais sont connus (et reconnus) pour être très violents. Un vent d'inquiétude, voire de panique, qui se fait ressentir chez certains policiers.

>>> Les dernières infos sur Lens-PSV

Un quadrillage de sécurité sans précédent à Lens ?

Selon des sources policières, le quadrillage de sécurité sera "important et peut-être sans précédent" pour un match à Lens. Contactée, la préfecture parle elle d'un dispositif adapté. Plusieurs réunions de sécurité ont eu lieu depuis plusieurs jours jusqu'à aujourd'hui. La rencontre de Ligue des champions est, d’après nos informations, classée à très haut risque (4 sur 5) par les services de la Division nationale de lutte contre l’hooliganisme (DNLH).

Quatre unités de forces mobiles (UFM) sont engagées autour de cette rencontre, sans compter les services locaux qui viendront quadriller le secteur. Une UFM représente entre 60 et 80 policiers/gendarmes. Au total, plus de 1000 personnes vont travailler ce mardi autour de la sécurité de cette rencontre.

Un très haut niveau de vigilance pour recevoir les plus de 2000 supporters bataves attendus ce mardi à Lens. La préfecture estime à 500 le nombre de hooligans du PSV présents pour cette rencontre. La grande majorité arrivera en car depuis les Pays-Bas dans la journée de mardi, une attention particulière sera accordée à la marche organisée par les fans du PSV, place du Cantin.

Depuis l’attaque du 13 octobre à Arras, à quelques kilomètres de Lens, le plan Vigipirate a été élevé au niveau "Urgence attentat" sur l’ensemble du territoire national, le plus haut niveau possible. Cette modification entraînera une conséquence directe sur la rencontre, les fouilles des sacs et les palpations de sécurité seront plus poussées que d’habitude. Comme pour la rencontre de l’équipe de France, mardi dernier, à Lille. Il est donc préférable d’arriver tôt au stade pour ce match de Ligue des champions.

Article original publié sur RMC Sport