Publicité

Sur Leboncoin et Vinted, les vendeuses subissent du harcèlement sexuel

Vinted assure ne pas cautionner cet harcèlement et agir, selon les signalements, au cas par cas.  - Credit:Shutterstock/SIPA / SIPA / /SIPA
Vinted assure ne pas cautionner cet harcèlement et agir, selon les signalements, au cas par cas. - Credit:Shutterstock/SIPA / SIPA / /SIPA

Si elle a pris l'habitude d'y répondre, aujourd'hui, pour Élodie, la coupe est pleine. « Très sexy », « Cette robe vous va à ravir », « Quel corps magnifique ! »… Voilà le type de messages qu'elle peut recevoir sur Leboncoin ou Vinted, sitôt qu'elle y a mis en vente de nouveaux vêtements, comme elle l'explique àBFMTV. Ces plateformes regorgent désormais de ces contenus non sollicités, souvent à caractère sexuel, adressés le plus souvent par des hommes à des jeunes femmes.

« Dès que j'ai le malheur de porter une robe, une jupe ou un tee-shirt près du corps, je reçois des messages pour me dire à quel point je suis “voluptueuse” ou “sensuelle” », s'insurge-t-elle. « Je ne sais pas ce qui leur passe par la tête mais c'est insupportable », déplore la jeune femme de 27 ans, qui prétend avoir été insultée et accusée de rechercher ces remarques.

À LIRE AUSSI Harcèlement sexuel : un formateur de police condamné à 3 ans de prison, dont 30 mois avec sursisMême son de cloche pour Maréva, habituée de Vinted. « Beaucoup d'hommes prennent cette plateforme pour un site de rencontre », confie l'étudiante de 24 ans, qui décèle des comportements communs : « Ce sont bien souvent des comptes sans activité, sans photo, créés spécialement pour aller parler aux femmes de manière déplacée et qui font semblant de s'intéresser aux articles. » De fausses acheteuses potentielles, qui demandent ainsi des photos des vêtements portés, ce que la jeune femme refuse systématiquement.

Victimes [...] Lire la suite