Publicité

Laura Chaubard, directrice générale de Polytechnique : « Nous avons besoin de femmes scientifiques »

Laura Chaubard est directrice générale de l'École polytechnique depuis octobre 2022.  - Credit:Jérémy Barande / Polytechnique
Laura Chaubard est directrice générale de l'École polytechnique depuis octobre 2022. - Credit:Jérémy Barande / Polytechnique

Experte de l'intelligence artificielle à la Direction générale pour l'armement, conseillère pour l'innovation et le numérique au cabinet de la ministre des Armées Florence Parly, création de l'Agence de l'innovation de défense… Laura Chaubard, 44 ans, est un modèle de réussite.
En octobre 2022, cette ingénieure générale de l'armement est sortie de l'ombre en devenant la première directrice générale de l'École Polytechnique, prestigieux établissement où elle avait fait ses armes (promotion X99). « J'ai ressenti une grande fierté et un honneur », se souvient-elle, avant de préciser : « Cette fierté, je ne pense pas l'avoir perçue très spécifiquement en tant que femme. En revanche, les réactions des élèves polytechniciennes m'ont fait percevoir cette émotion particulière. »

Un univers structurellement déséquilibré pour les femmes

Plus jeune, Laura Chaubard ne s'est pas posé de barrières liées à son sexe. « Je suis issue d'une famille de littéraires. Mon père enseignait la philosophie et ma mère, l'histoire. J'ai grandi dans un environnement familial qui me laissait penser que tout était possible », précise-t-elle. Après Polytechnique, dont elle sort diplômée en 2002, elle soutient une thèse en algorithmique. « Un parcours atypique pour une femme, encore aujourd'hui », reconnaît-elle.

À LIRE AUSSI À la tête de l'État, la revanche des ingénieurs

Et d'ajouter : « Je suis une femme matheuse, voire informaticienne, je suis une femme ingénieure et je suis une femme mil [...] Lire la suite