Publicité

Landes : la garde à vue du père d’Eden levée, jugée incompatible avec son état de santé

La garde à vue du père d'Eden a été levée, le vendredi 9 février.  - Credit:Alain ROBERT/SIPA / SIPA / Alain ROBERT/SIPA
La garde à vue du père d'Eden a été levée, le vendredi 9 février. - Credit:Alain ROBERT/SIPA / SIPA / Alain ROBERT/SIPA

Sa disparition avait fait grand bruit, jeudi 8 février, alors que son téléphone et son cartable avaient été aperçus dans un fossé au bord d'une route de la commune de Soustons, dans les Landes. Eden, 9 ans, a finalement été retrouvé avec son père le vendredi 9 février, dans la commune de Saint-Géraud (Lot-et-Garonne) – située à environ 200 kilomètres de Soustons, où habite l'enfant.

Interpellé, l'homme a par la suite été placé en garde à vue pour « rébellion » sur les gendarmes. Toutefois, selon des informations de BFMTV, la garde à vue du père a été levée dans la soirée, son état de santé ayant été jugé incompatible avec le régime de la détention provisoire.

À LIRE AUSSI Comment la police travaille sur les disparitions d'enfantsD'après le procureur de la République de Dax, Benoît Fontaine, l'homme aurait volontairement cherché à se cacher alors qu'il était avec son fils. Selon une source de France Bleu Gascogne, le père de l'enfant était décrit comme dépressif et adhérant aux thèses complotistes et survivalistes.

Important dispositif de recherches

Pour rappel, la disparition du garçon avait été signalée par sa mère, alors qu'Eden n'avait plus donné de signe de vie après avoir été récupéré par son père à la sortie de l'école. Ni l'enfant ni son père ne se trouvaient au domicile de ce dernier. Cette disparition avait été jugée « inquiétante » au vu des premiers éléments recueillis.

Un appel à témoins ainsi qu'un important dispositif de recherches avaient été dép [...] Lire la suite