Publicité

Accusation de viols de Judith Godrèche : le parquet ouvre une enquête préliminaire

Judith Godrèche a été révélée par le film de Benoît Jacquot en 1990, Désenchantée.   - Credit:Jacques BENAROCH/SIPA / SIPA / Jacques BENAROCH/SIPA
Judith Godrèche a été révélée par le film de Benoît Jacquot en 1990, Désenchantée. - Credit:Jacques BENAROCH/SIPA / SIPA / Jacques BENAROCH/SIPA

D'un côté, une « histoire d'amour » ; de l'autre, un « kidnapping ». Après que Benoît Jacquot, réalisateur français de 77 ans, s'est confié dans un documentaire sur ce qu'il présente comme une relation amoureuse vécue avec une jeune adolescente de 14 ans, qu'il a fait tourner dans son film Désenchantée, en 1990, Judith Godrèche a décidé de saisir la justice. La comédienne de 51 ans a porté plainte, révèle Le Monde, mercredi 7 février.

Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris, selon l'Agence France-Presse. Elle porte sur les « infractions de viol sur mineur de 15 ans ayant autorité, viol, violences par concubin, et agression sexuelle sur mineur de plus de 15 ans par personne ayant autorité, l'ensemble des faits dénoncés ayant eu lieu en 1986 et 1992 ».

L'actrice, qui fut l'une des premières voix à témoigner contre le producteur Harvey Weinstein en 2017, s'était exprimée à plusieurs reprises lors d'interviews pour dénoncer la relation abusive qu'elle dit avoir subie avec Benoît Jacquot.

Selon nos confrères du Monde, Judith Godrèche s'est rendue, mardi 6 février, dans les locaux de la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire de Paris, afin d'être entendue sur ces faits, qualifiés par le chef de « viols avec violences sur mineur de 15 ans », et probablement prescrits. Elle avait consulté son avocate, Me Laure Heinich, la semaine dernière, apportant des preuves pour nourrir son dossier.

« Il me dégoûtait »

« C'est une histoire [...] Lire la suite