Publicité

Johnny Depp à Cannes : "Je ne me sens pas du tout boycotté par Hollywood"

L'équipe du film Jeanne du Barry, projeté mardi soir à Cannes, s'est retrouvée ce mercredi face à la presse, lors d'une conférence.

Après une longue ovation, mardi soir, en marge de la projection de Jeanne du Barry, l'équipe du film a répondu ce mercredi aux questions des journalistes lors de la traditionnelle conférence de presse.

L'occasion pour Johnny Depp, co-star du film de Maïwenn, arrivé en cours de conférence, d'évoquer sa carrière, après un trou d'air provoqué par deux procès en diffamation, face au Sun en 2020, et face à son ex-épouse Amber Heard en 2022.

Ecarté à l'époque de plusieurs films - la franchise Pirate des Caraïbes, dont il était l'une des vedettes, et Les Animaux fantastiques, Johnny Depp est aujourd'hui de retour sur le devant de la scène.

"Une fiction horrible"

"Bien sûr, lorsqu'on vous demande de démissionner d'un film que vous êtes en train de faire, à cause de quelque chose qui n'est qu'un tas de voyelles et de consonnes flottant dans l'air, vous vous sentez boycotté", a-t-il déclaré lors de la conférence de presse, avant d'assurer que cette situation avait changé.

"Est-ce que je ressens un boycott maintenant? Non, pas du tout. Je ne me sens pas boycotté par Hollywood parce que je ne pense pas à Hollywood. Je n'ai plus besoin d'Hollywood moi-même", a-t-il ajouté.

L'acteur américain en a également profité pour répondre à ses détracteurs, en affirmant que ce qui avait été écrit sur lui était en grande partie "une fiction horrible".

"Il y a des gens qui veulent croire ce qu'ils veulent croire, mais la vérité est la vérité. (...) Lors des cinq, six dernières années, la majorité de ce que vous avez lu est une fiction horrible", a-t-il affirmé

Johnny Depp a ironisé sur le mot "come-back" utilisé par les médias pour qualifier son retour. "Apparemment, j'ai eu 17 retours jusqu'à présent... Je ne suis parti nulle part", a-t-il dit.

Selfies et autographes

Il s'est aussi dit "très fier" du film "Jeanne du Barry", jugeant que Maïwenn a été "très courageuse d'avoir choisi un gars du Kentucky pour incarner Louis XV" et qu'elle a été "très patiente avec lui".

Johnny Depp a été accueilli chaleureusement parmi les mégastars, comme Uma Thurman, Michael Douglas ou Catherine Deneuve, qui ont fait l'ouverture du Festival de Cannes mardi soir, en dépit des critiques de féministes sur la réhabilitation d'une personnalité contestée.

Il a enchaîné selfies et autographes sur le tapis rouge, avant d'assister à la cérémonie d'ouverture.

Plusieurs organisations féministes ont fait part de leur écœurement, Osez le Féminisme appelant même au boycott du Festival. "Le sentiment d'impunité qui ressort (du choix de ce film en ouverture) nous glace", ont dénoncé plusieurs collectifs comme 50/50, le Lab Femmes de cinéma ou 1.000 visages.

En plus de ce rôle de Louis XV dans le film de Maïwenn, Johnny Depp vient de signer un énorme contrat avec Dior, pour continuer d'être égérie du parfum Sauvage, et prépare un film sur le peintre Modigliani.

Peu après le procès en diffamation qu'Amber Heard et lui se sont livré au printemps 2022 - théâtre d'un grand déballage sur les coulisses peu reluisantes de leur histoire - il était remonté sur scène en tant que guitariste aux côtés de Jeff Beck, sillonnant les festivals de France.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La Minute de Johnny Depp