Publicité

Quand Joe Biden traite Vladimir Poutine de « fils de p… cinglé »

Lors d'une rencontre avec des donateurs démocrates, Joe Biden a qualifié son homologue russe de « fils de p... cinglé ».  - Credit:Manuel Balce Ceneta/AP/SIPA / SIPA / Manuel Balce Ceneta/AP/SIPA
Lors d'une rencontre avec des donateurs démocrates, Joe Biden a qualifié son homologue russe de « fils de p... cinglé ». - Credit:Manuel Balce Ceneta/AP/SIPA / SIPA / Manuel Balce Ceneta/AP/SIPA

« Crazy SOB. » Lors d'une rencontre à San Francisco, le mercredi 21 février, Joe Biden a traité son homologue russe, Vladimir Poutine, de « fils de p… cinglé ». Prononcée lors d'un discours devant des donateurs du Parti démocrate, l'insulte a été captée par quelques journalistes présents sur place, mais n'a pas été filmée.

« La menace existentielle, c'est le changement climatique. Il y a bien ce fils de p… cinglé qu'est Poutine, et d'autres, et il faut toujours s'inquiéter d'une guerre nucléaire, mais la menace existentielle pour l'humanité, c'est le changement climatique », a lancé le président démocrate de 81 ans, candidat à un second mandat, lors d'un bref discours auquel assistait un petit groupe de journalistes. Le porte-parole du Kremlin a jugé « honteux » les propos du président américain. « C'est une immense honte pour […] les États-Unis. Si le président d'un tel pays utilise un tel lexique, c'est forcément honteux », a déclaré Dmitri Peskov.

« SOB »

En anglais, Joe Biden a utilisé les trois lettres « SOB », un raccourci pour « son of a bitch », insulte traduisible en français par « fils de pute », « salopard » ou « connard ». Il s'en est pris par ailleurs à l'ancien président Donald Trump, qui sera selon toute probabilité son adversaire en novembre, et à sa réaction à la mort en prison d'Alexeï Navalny.

À LIRE AUSSI Joe Biden en personnage shakespearien

Le républicain a assimilé ses problèmes avec la justice américaine à des persécutions politiques et [...] Lire la suite