Publicité

JO de Paris 2024 : polémique autour d’une pièce commémorative distribuée aux écoliers

Les Jeux olympiques de Paris 2024 débuteront le vendredi 26 juillet.  - Credit:MARIO FOURMY/SIPA / SIPA / MARIO FOURMY/SIPA
Les Jeux olympiques de Paris 2024 débuteront le vendredi 26 juillet. - Credit:MARIO FOURMY/SIPA / SIPA / MARIO FOURMY/SIPA

« Seize millions d'euros gaspillés en communication. » Du CP au CM2, quatre millions d'élèves doivent recevoir une pièce de collection de deux euros, d'ici à la fin du printemps. L'opération, signée par le ministère de l'Éducation, vise à promouvoir les Jeux olympiques qui se tiennent à Paris cet été. Elle fait toutefois grincer des dents, notamment du côté des syndicats, qui dénoncent son prix alors que le gouvernement a annoncé il y a quelques jours vouloir faire des économies.

« Au moment où Bercy annonce des économies drastiques dans les ministères, 16 millions d'euros viennent d'être trouvés et dépensés pour une opération de pure communication », fustigent dans un communiqué commun les syndicats étudiants SNEP-FSU et FSU-SNUipp. À LIRE AUSSI Jeux olympiques 2024 : comment les syndicats font monter les enchères « Les urgences sont ailleurs et cette opération de communication ne viendra pas effacer la grave crise qui touche aujourd'hui l'Éducation nationale ni le manque d'ambition concernant l'EPS à l'école », ajoutent-ils.

« Pas un petit budget »

« On peut imaginer que ce n'est pas un petit budget, parce que si on considère que du CP au CM2, il y a quatre millions d'élèves, on peut vite multiplier avec la pièce de deux euros. Puis il y a l'impression du livret, les livraisons qui se font via directement les écoles par un prestataire extérieur », estime Guislaine David, secrétaire générale du SNUipp, sur RFIÀ LIRE AUSSI Dépenses publiques : la schizophré [...] Lire la suite