Publicité

JO de Paris 2024: Pinturault tacle le Comité olympique sur le parcours de la flamme

JO de Paris 2024: Pinturault tacle le Comité olympique sur le parcours de la flamme

Alexis Pinturault ne digère pas. Vendredi, le triple champion du monde de ski alpin n’a pas sauté de joie en découvrant le parcours de la flamme olympique des Jeux olympiques de Paris 2024. En 68 jours, la flamme traversera 100 sites emblématiques et 65 villes étapes. Mais ni Albertville, ni Grenoble au grand regret d’Alexis Pinturault. Le skieur de Courchevel déplore que les deux villes ayant accueilli les Jeux d’hiver en 1992 et 1968 n’aient pas été retenues. "Albertville 92, Grenoble 68, une grande partie de l’histoire olympique en France absente…. Bien triste…", a tweeté Alexis Pinturault.

Il pointe des "décisions tarifaires bien trop grandes"

Relancé par un internaute qui lui a rappelé qu’il fallait débourser 180.000 euros pour accueillir la flamme, le skieur de 32 ans s'est montré plus incisif et plus précis sur ses critiques : "Je le sais bien… Je ne me tourne pas vers les villes qui ont refusé mais plus vers le Comité olympique et leur décision tarifaire bien trop grande et d’autant plus pour des villes qui ont tout donné pour l’histoire olympique de la France…" L’Isère et la Savoie font partie des 37 départements ayant dit non au passage de la flamme olympique.

Article original publié sur RMC Sport