Publicité

JO 2024 : le gouvernement conseille aux particuliers « d’anticiper » leurs commandes de colis

Pendant la durée des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, de fin juillet, à début septembre, le ministère des Transports conseille d’éviter les livraisons. (Photo d'illustration).  - Credit:Mourad ALLILI/SIPA / SIPA / Mourad ALLILI/SIPA
Pendant la durée des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, de fin juillet, à début septembre, le ministère des Transports conseille d’éviter les livraisons. (Photo d'illustration). - Credit:Mourad ALLILI/SIPA / SIPA / Mourad ALLILI/SIPA

Les livraisons de colis et les Jeux olympiques ne font pas bon ménage. Sur son site, le ministère chargé des Transports recommande d'éviter de se faire livrer des colis pendant les Jeux olympiques et paralympiques, soit du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre, relaie BFMTV. « Dans la mesure du possible, nous vous invitons à anticiper vos commandes de colis pour que ces derniers soient livrés avant le 24 juillet, après le 8 septembre ou entre les deux olympiades, soit entre le 12 et le 27 août 2024 », indique le ministère des Transports, dédié aux questions liées à la compétition.

Le gouvernement conseille également aux particuliers de consulter les prévisions de circulation, qui sera difficile pendant toute la durée de la compétition, « afin de privilégier des livraisons à des heures et des jours avec moins de trafic », d'opter pour des livraisons alternatives comme le vélo ou à pied, ou encore de choisir un point relais qui se trouverait « en dehors des périmètres de sécurisation ».

Livraisons alternatives

Les restrictions de circulation liées à la compétition vont être mises en place progressivement à partir du mois de mars. Date à laquelle le montage de certains sites temporaires débute. Ces contraintes se prolongeront jusqu'à la fin du mois d'octobre. Le ministère chargé des Transports a par ailleurs développé une carte interactive qui répertorie les impacts sur les routes et dans les transports en commun. Alors que les transports risquent d [...] Lire la suite