Publicité

"J'étais la proie idéale" : Angèle se confie sur les personnes toxiques de son entourage au début de sa carrière

C’est ce mercredi 1er février que sort dans les salles obscures le long-métrage Astérix et Obélix : L’Empire du Milieu où la chanteuse Angèle incarne le personnage de Falbala. L’artiste, qui fait la couverture de Vogue ce mois-ci, a profité de son passage dans le magazine pour expliquer qu’elle n’avait pas été entourée que de bonnes personnes au début de sa carrière.

"Je n'avais pas vraiment les épaules, et mon entourage n'était pas tout à fait solide. J’ai été déçue par plein de gens. Étant fragile, devant gérer une carrière nouvelle, j'étais la proie idéale pour un certain nombre de personnes toxiques. Lorsqu'on pratique un métier qui émet de la lumière, tout un tas d'individus vont se valoriser par rapport à toi. C'est dur de se rendre compte que la sincérité est biaisée." a-t-elle révélé.

À lire également

Stromae, Mentissa, Angèle… : tous les nommés et les nouveautés des Victoires de la musique 2023

La chanteuse de La loi de Murphy s’est aussi confiée sur la manière qu’elle avait eue de tomber dans le piège de ce...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi