Publicité

Israël-Gaza: accusé d'avoir relayé un appel à la haine contre les juifs, le Niçois Youcef Atal s'excuse

Israël-Gaza: accusé d'avoir relayé un appel à la haine contre les juifs, le Niçois Youcef Atal s'excuse

Youcef Atal s’explique et s’excuse. Accusé d'avoir relayé la vidéo d'un prédicateur qui appelait à un "jour noir pour les juifs", dans un contexte marqué par les violences et nombreuses victimes en Israël et à Gaza, le latéral droit de l’OGC Nice a pris la parole ce dimanche dans une story Instagram.

"Je condamne fermement toutes formes de violence"

"J’ai conscience que ma publication a choqué plusieurs personnes, ce qui n’était pas mon intention, et je m’excuse. Je tiens à clarifier mon point de vue sans aucune ambiguïté : je condamne fermement toutes formes de violence, où que ce soit dans le monde, et je soutiens toutes les victimes. Jamais je ne soutiendrai un message de haine. La paix est un idéal auquel je crois fermement", explique le défenseur, qui a supprimé son premier message.

Samedi, le maire de Nice Christian Estrosi s’était emparé du sujet en exigeant des excuses de la part du joueur algérien de 27 ans : "J’attends de Youcef Atal, s’il s’est laissé instrumentaliser, de présenter ses excuses et de dénoncer les terroristes du Hamas. Si tel n’était pas le cas, il n’aurait plus sa place dans notre club", avait déclaré l'élu, également président de la métropole Nice-Côte d'Azur.

Selon les informations de RMC Sport, le conseil national de l'éthique de la FFF a saisi la commission de discipline concernant la publication d’Atal. C’est le premier joueur professionnel du championnat de France concerné par un signalement du CNE depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas.

Article original publié sur RMC Sport