Publicité

Intestins et qualité du sommeil, implants cérébraux d'Elon Musk et ChangeNow 2023 : l'actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 26 mai 2023 : nos intestins auraient une influence sur la qualité de notre sommeil, Neuralink va tester ses implants cérébraux sur des humains et le sommet ChangeNow 2023 qui se tient à Paris.

L’actualité scientifique du 26 mai 2023, c’est :

En Santé : Etonnant : sommeil léger ou très profond, la clé se trouverait dans nos intestins.

  • Selon des neurobiologistes américains, le seuil à partir duquel un stimulus nous réveille est dicté par nos intestins.

  • Les chercheurs se sont appuyés sur les drosophiles, de petites mouches dont le sommeil est régulé par des gènes également retrouvés chez la souris.

  • L'implication des intestins dans le sommeil pourrait être plus importante encore.


En High-Tech : La start-up Neuralink de Musk va tester ses implants cérébraux sur des humains.

  • La start-up Neuralink, une des entreprises d'Elon Musk, a annoncé le 25 mai 2023 sur Twitter qu'elle avait reçu l'accord des autorités sanitaires américaines pour tester ses implants cérébraux connectés sur des humains.

  • Pour l'instant, les prototypes de la taille d'une petite pièce de monnaie ont été implantés dans le crâne d'animaux.

  • D'autres entreprises travaillent sur le contrôle des ordinateurs par la pensée, comme Synchron, qui a annoncé en juillet 2022 avoir implanté la première interface cerveau-machine aux Etats-Unis.


En Découvrir : ChangeNow 2023 : trois jours d'actions et d'innovations pour la planète à découvrir au Grand Palais éphémère.

  • L’édition 2023 de ChangeNow, un sommet international destiné aux solutions innovantes pour l’environnement et le climat et accessible au grand public, se tient les 25, 26 et 27 mai 2023 au Grand Palais éphémère, à Paris.

  • Au programme, des conférences avec des scientifiques, activistes, entrepreneurs et entrepreneuses avec la même ambition : proposer des solutions durables pour l'environnement, pour réduire nos déchets et diminuer notre impact sur la planète.

  • Pour la co-fondatrice, le projet est né d’une prise de conscience écologique, qui s’inscrivait dans l’ère de la COP21 et de la signature des accords de Paris.


En Santé : Doctissimo condamné à 380.000 euros d'amende pour collecte de données personnelles.

  • Doctissimo n'a pas resp[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi